RSS

1.Liens de sang, liens de cœur La nouvelle de Adila Katia

13 août 2010

1.Extraits

1.Liens de sang, liens de cœur La nouvelle de Adila Katia dans 1.Extraits logo_imp
Edition du Mercredi 23 Juin 2010

Des gens et des faits 11656 dans 1.Extraits

Liens de sang, liens de cœur

La nouvelle de Adila Katia


Par : Adila Katia

1re partie


Yamina est si heureuse de la visite de sa belle-famille que la première des choses qu’elle fait, après les avoir mis à l’aise dans le salon, est de téléphoner à son mari. Elle lui demande de vite rentrer à la maison, d’apporter des gâteaux et de quoi faire un festin.
Elle sait que sa belle-famille ne tardera pas, et c’est pourquoi elle se coupe en quatre pour les satisfaire et faire de cette journée un moment inoubliable.
La jeune femme s’est toujours bien entendue avec sa belle-famille. N’ayant jamais eu à vivre avec, elle avait gardé un bon contact, et les rares fois où elle leur rendait visite depuis qu’elle s’était mariée avec leur fils, elle leur apportait des cadeaux et donnait de l’argent à sa belle-mère Zakia. Cette dernière l’estimait beaucoup. Elle la préférait à ses deux autres belles-filles.
Quand Farès les avait appelés pour les prévenir de la venue au monde de leur fille Magda, Zakia serait venue plus tôt s’il n’y avait pas eu un décès dans leur famille. La tante de son mari. Elle et sa famille avaient dû rester consoler ses enfants. Cela leur avait pris plus d’un mois.
Zakia était désolée de ne pas avoir pu venir plus tôt chez son fils. Sa belle-fille Yamina s’était déjà remise de ses couches. Elle allait et venait entre la cuisine et le salon. Elle gardait un œil sur la cafetière et sa belle-famille, profitait des quelques secondes où elle était avec pour prendre de leurs nouvelles. Tous sont heureux pour elle, de la venue au monde du bébé. Yamina et Farès avaient attendu quatre années avant de se décider à en avoir.
Yamina sait que ses beaux-parents auraient voulu un garçon et que derrière leur sourire, il y a un peu de déception.
- Comment l’avez-vous nommée ? lui demande sa belle-mère Zakia.
- Magda.
- C’est un joli prénom, dit sa belle-mère. Elle dort encore ?
- Oui, mais si tu veux la voir, tu n’as qu’à aller dans ma chambre. Elle dort dans son landau.
Yamina vient à peine de se taire quand des pleurs leur parviennent.
- Je vais la chercher.
Le temps d’aller prendre sa fille, Yamina retourne au fourneau après la lui avoir remise. Occupée à tout préparer sur des plateaux, elle ne remarque pas sa mine suspicieuse. Zakia est bouche bée. Quand Yamina s’en rend compte, elle lui demande ce qui ne va pas.
- Non, rien. Elle est superbe, lui dit sa belle-mère.
Mais comme son visage reste fermé, Yamina insiste :
- À te voir, on ne dirait pas. J’ai l’impression que tu lui as découvert un handicap.
- C’est que…
- Quoi ? veut savoir Yamina.
- Tu veux vraiment savoir ?
- Bien sûr. Qu’est-ce qui ne va
pas ?
- Elle est blonde, lâche sa belle-mère. Tu ne trouves pas ça étrange ?
- Non. Je suis fière d’elle. Elle est si belle ! Grande, elle aura beaucoup de succès.
- Oui. Mais elle est blonde ! insiste sa belle-mère. Pourquoi ne vous ressemble-t-elle pas ?
Yamina ne comprend pas où elle veut en venir. Elle l’aurait sûrement interrogée si Farès ne venait pas d’arriver. Pendant un bon moment de nouvelles embrassades, des félicitations, des vœux de bonheur.
Yamina les sert selon leur goût. Elle est très touchée par les remarques de sa belle-famille.
Tous sont surpris par la beauté du bébé. Yamina a l’impression d’être poignardée. Le constat de sa belle-mère l’accuse du pire. Yamina en est toute bouleversée.

à suivre
A. K.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...