RSS

8.“L’inacceptable cause” La nouvelle de Adila Katia

28 juillet 2010

1.Extraits

8.“L’inacceptable cause” La nouvelle de Adila Katia dans 1.Extraits logo_imp
Edition du Mercredi 28 Juillet 2010

Des gens et des faits

“L’inacceptable cause”

La nouvelle de Adila Katia

13593 dans 1.Extraits

Par : Adila Katia

Résumé :   Le filtre n’a rien changé. Kahina est désespérée. Son mari n’est pas d’accord avec elle. Il veut le bonheur de son fils, même s’il doit vivre loin de lui. Kahina a une idée, une possible solution. C’est dans un salon de thé qu’elle va faire une proposition à Samra…

8eme partie

La jeune fille est bouche bée, ne croyant pas à ce qu’elle venait d’entendre. Aurait-elle mal
compris ? Ou serait-elle en train de faire un mauvais rêve ?Mais lorsque Kahina reprend, elle se rend à l’évidence de la réalité de la situation.
- Vous êtes folle ! Comment pouvez-vous me demander de sortir de la vie de votre fils. Vous savez combien on s’aime lui et moi, s’écrie Samra, dégoûtée. Vous pensez à l’enfer qu’il va vivre si je le quitte ?
- Je serais là pour le réconforter, la rassure Kahina. Votre séparation est inévitable. Autant profiter de ma proposition. Vous ne serez pas repartie sans rien.
- Mais Sami, il va se douter de quelque chose. On s’aime si fort, insiste la jeune fille. Il faut bien une raison, une cause pour rompre. Entre nous, il n’y a qu’amour et entente.
- Vous trouverez un bon prétexte pour rompre rapidement, dit Kahina en sortant une enveloppe de son sac à main. Celle-ci contenait un chèque. Son montant fait écarquiller les yeux à Samra.
- Tout ça ! Mais ou avez-vous eu tout cet argent ? l’interroge-t-elle.
- Ce sont mes économies. Je veux mon fils pour moi seule, lui dit Kahina. Empochez-le rapidement. Sans regret. La vie est longue et vous aurez d’autres occasions. Adieu.
- Adieu.
Lorsque Kahina rentre chez elle, elle ne tient plus en place tant elle est joyeuse. Samra avait pris l’enveloppe. Elle avait accepté le marché. En échange de cinquante millions, elle était d’accord pour se séparer de Sami. La rupture allait vite être apparente sur le visage de son fils. Kahina n’attendait que le moment où il rentrera pour lui apprendre que tout est fini entre lui et son amie.
Kahina pense que ce sera facile. Le montant du chèque pouvait donner des idées au plus idiot sur terre. Samra était intelligente et elle était ambitieuse. Elle trouvera bien un prétexte pour couper avec Sami.
La mère ne vit plus que pour leur séparation. Cette nuit-là, elle ne dort pas. Sami était rentré et son humeur était celle qu’il avait d’habitude. Il plaisantait et se moquait des petits plats préparés pour le dîner. Il avait fait ses remarques, avait demandé des nouvelles de son père.
- Il n’a pas appelé ?
- Si, à l’heure actuelle, il doit être entre Tiaret et Oran. Pourquoi ?
- Pour savoir. Ça s’est bien passé avec Samra ?
- Oui. Tu l’as vue avant de rentrer ? lui demande-t-elle.
- Oui. Tu sais, elle te trouve très chic. Elle a dit que ce sera une chance pour elle de t’avoir pour belle-mère.
- Ah ! Tu m’en vois heureuse.
Si Kahina en avait perdu le sommeil, cette nuit-là, c’était parce qu’elle se demandait s’il n’y avait pas un message derrière ce que lui avait rapporté son fils. Et si Samra s’était rétractée ? Les autres questions qui suivaient avaient de quoi lui donner des migraines. Si Samra voulait se venger et lui prendre son fils à jamais, elle venait de lui en donner le moyen. Mais comment savoir ce qui se passait dans la tête de la jeune fille. Kahina trouvait le temps long, le jour tardait à se lever. Il lui semblait que tout était contre elle.

à suivre
A. K.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...