RSS

7.“L’inacceptable cause” La nouvelle de Adila Katia

27 juillet 2010

1.Extraits, Non classé

7.“L’inacceptable cause”  La nouvelle de Adila Katia  dans 1.Extraits logo_imp
Edition du Mardi 27 Juillet 2010

Des gens et des faits

“L’inacceptable cause”

La nouvelle de Adila Katia


Par : Adila Katia

13549 dans 1.Extraits

Résumé :  Pour payer le marabout, Kahina est contrainte à prendre une commande. Sami lui rappelle que son médecin lui a interdit d’épuiser ses yeux en travaillant. Mais c’est le prix à payer pour avoir de l’argent et mettre hors circuit Samra. Elle invite cette dernière et lui fait prendre du thé, tout en demandant des nouvelles de sa famille…

7eme partie

Les jours et les nuits lui paraissent longs. Depuis le fameux instant où elle avait fait boire à Samra le filtre qui allait tout changer, les sentiments, le cours de leurs vies, Kahina surveillait la moindre réaction de son fils.
Elle attendait avec impatience le jour où il rentrerait triste et dégoûté, le moment où il ne voudra plus parler de Samra. Plus de deux semaines passent sans qu’il y ait quoi que ce soit de nouveau dans leur vie.
Tahar avait remarqué, les rares fois où il était à la maison, qu’elle était tendue à l’extrême, qu’un rien suffisait à l’énerver. Elle avait perdu du poids et gagné des rides. Aussi, elle ne dormait pas.
- Kahina, qu’est-ce qui ne va pas ? Tu n’as pas cessé de bouger depuis que tu t’es couchée ! Qu’est-ce qui te ronge ?
- Sami. Il s’est attaché à cette fille. Ils veulent quitter le pays, lui apprend-elle. Je vais devenir folle s’il part. c’est notre unique enfant.
- Je le sais, mais ce n’est pas une raison pour gâcher son bonheur en tentant de le garder ici, répond Tahar. Il est hors de question que j’aille contre sa volonté. Il fera ce qu’il veut de sa vie et avec qui il veut.
Sachant inévitablement qu’elle ne pourra pas le mettre dans son camp, elle se tait tout en lui tournant le dos. Comme elle ne pouvait toujours pas dormir, elle finit par se lever et aller au salon.
Elle se demandait que faire pour se débarrasser de cette fille. Elle avait basé tous ses espoirs sur le filtre concocté par le marabout. Elle avait espéré que cela changerait quelque chose mais le constat est bien amer. Après trois semaines d’attente, il est évident que cela n’a pas marché, qu’elle a gaspillé cet argent pour rien, qu’elle a usé un peu plus ses yeux pour ne pas terminer sa vie dans la solitude. Elle avait maintenant qu’à part prendre le risque de devenir aveugle, rien ne pourra retenir son fils près d’elle.
- Non, je ne peux pas risquer mes yeux, se dit-elle. Il doit bien y avoir une solution.
Kahina ne peut pas se débarrasser d’elle à l’aide de recette miracle ou en ayant recours à la violence. Une idée lui vient à l’esprit en se préparant à une fête, la semaine suivante. Elle pense à acheter son départ. Elle a plus de dix parures en or qui valent plusieurs millions. Elle pourrait en vendre deux ou trois et de forcer Samra à partir avec cet argent. C’était une idée séduisante.
Dès qu’elle vend les parures à un très bon prix, Kahina prend contact avec Samra. Elles doivent se voir en ville. Pour Sami, il est question de faire du lèche-vitrine ensemble, pour mieux se rapprocher l’une de l’autre. À sa joie, elle sait que tout va bien se passer entre elles. Dommage.
- Pourquoi voulez-vous me voir ? J’ai l’impression qu’il y a autre chose, lui dit Samra, alors qu’elles venaient de s’installer à la table d’un salon de thé. Mais quoi ?
- Je voulais te parler, répond Kahina. C’est un sujet délicat. C’est à propos de Sami. Je te demanderais de m’écouter, sans m’interrompre.

à suivre
A. K.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...