RSS

6.“L’inacceptable cause” La nouvelle de Adila Katia

27 juillet 2010

1.Extraits

6.“L’inacceptable cause”  La nouvelle de Adila Katia dans 1.Extraits logo_imp
Edition du Lundi 26 Juillet 2010

Des gens et des faits 13504 dans 1.Extraits

“L’inacceptable cause” 

La nouvelle de Adila Katia


Par : Adila Katia

Résumé : Kahina ne peut pas ouvrir son cœur à son fils. Elle risquerait de le perdre à jamais. Les idées les plus folles lui traversent l’esprit mais elle n’a pas le courage qu’il faut pour les exécuter. C’est pourquoi, elle s’adresse à un marabout, s’accrochant à des chimères tant elle était désespérée…

6eme partie

-J’ignorais que tu avais repris la couture ! Maman, ton médecin a été très clair, tu ne dois plus te fatiguer les yeux ! Tu risques de devenir aveugle ! lui rappelle Sami tout en prenant place près d’elle alors qu’elle continuait à coudre, un air désolé et contraint dans le sourire qu’elle lui adresse. Maman, est-ce que tu m’écoutes ?
- Je t’ai entendu. J’ai pris seulement une commande, le rassure-t-elle. Juste quelques jours de travail, après le repos définitif. Tu ne vas pas en faire une montagne, j’espère ?
- Si tu as besoin d’argent, lui demande son fils, avant d’enchaîner, n’attendant pas sa réponse, j’ai des économies. J’ai plus de vingt-cinq mille dinars. Tu peux les prendre. Ils sont à toi.
- Je n’en veux pas, répond Kahina. Tu en auras besoin plus tard. Je veux seulement m’occuper. Je n’ai pas besoin d’argent.
- Apparemment, rien de ce que je te dirai ne te fera changer d’avis, soupire Sami, contraint d’abandonner. Tu es responsable et consciente de ce qui pourrait t’arriver. Tu ne pourras pas me reprocher de ne pas t’avoir prévenue.
- Ne t’en fais pas, lui dit-elle en souriant. Tout ira bien. Est-ce que tu me permets d’inviter ton amie à prendre le café avec moi ? lui demande-t-elle. Je voudrais mieux la connaître.
- Avec plaisir. Tu la veux pour quand ?
- Jeudi prochain. J’aurais eu le temps de terminer tout ça.
Sami la croyait quand elle lui désigna les pièces de tissu. Il ne pouvait pas se douter qu’elle attendait spécialement ce jeudi-là parce qu’elle aura le fameux filtre la veille même. Le marabout le lui avait promis. Il sera efficace et définitif.
Pour cela, Kahina allait en payer le prix, plus de vingt mille dinars en plus des cinq mille qu’elle lui avait avancés. Mais pour avoir ce qu’elle désire, elle payerait encore plus cher.
Lorsque le jour J arrive enfin, Kahina ne tient plus en place. Après avoir récupéré celui qui pourrait être le remède à ses maux, elle prépare de délicieux gâteaux qui accompagneront le thé où elle aura dilué le filtre magique.
- Tu es bien souriante maman, remarque Sami.
- Oui, dis, elle arrive à quelle heure ?
- Deux heures ou un peu plus tard, répond Sami. Bon ne m’attend pas pour le thé ! Je vous laisse entre femmes. Vous serez plus à l’aise.
Kahina ne le contredit pas. Quand Samra vient, elle l’accueille chaleureusement, prend la peine de la soulager de son sac et de sa veste.
- Assied-toi, la prie-t-elle. Alors, comment vas-tu ?
- Bien.
- Ta famille ?
Des questions, presque un interrogatoire uniquement pour la mettre en confiance. Kahina voulait des nouvelles toutes fraîches sur sa famille, la santé de ses parents, de ses grands-parents et puis, elle et Sami.
- Je suis si heureuse pour vous ! Il est si heureux. Est-ce que vous avez enfin décidé de faire quelque chose ?
Kahina lui avait servi le thé et elle sourit en regardant Samra boire le thé, uniquement pour cacher sa gêne et pour s’éviter d’avoir à répondre tout de suite.

à suivre
A. K.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...