RSS

Une ombre dans la nuit La nouvelle de Yasmine Hanane -9eme partie

25 juillet 2010

1.Extraits

Une ombre dans la nuit La nouvelle de Yasmine Hanane -9eme partie dans 1.Extraits logo_imp
Edition du Samedi 24 Juillet 2010

Des gens et des faits

Une ombre dans la nuit

La nouvelle de Yasmine Hanane


Par :Yasmine Hanane

13360 dans 1.Extraits

Résumé : Triste et malade, Manel refuse de dîner seule. Elle se retire dans sa chambre et rumine son chagrin avant de s’endormir profondément.  Samy, de son côté, est triste. Une autre réalité s’imposait à lui…

9eme partie

Il ne se reconnaissait plus lui-même. Il voulait s’imposer, alors que jusque-là tout marchait pour le mieux. Et puis, cette idée de changer la garde-robe de Manel, n’était t-elle pas un peu incongrue ? Ou bien est-ce uniquement le caprice d’imposer sa dictature qui l’avait poussé à faire les magasins et à lui acheter des tailleurs qui devraient cacher ses rondeurs et des foulards pour camoufler ses cheveux, alors que jusque-là il avait considéré que seule une conviction religieuse devrait pousser une femme à opter pour une tenue dans ce sens !
Il se traite de lâche et de tous les sobriquets vils qui lui passaient par la tête. Il n’avait pas le droit de détruire son foyer alors que Manel attendait leur premier enfant. Un enfant conçu dans l’amour et le bonheur. Mais pouvait-il le savoir ? Pouvait-il deviner que quelque part, il était déjà père d’un grand garçon de six ans !
Quand il avait rencontré Wahiba, ils étaient tous les deux à la fin de leur cycle universitaire. Leur amitié s’était vite transformée et ils avaient même prévu de se marier. Hélas, à la fin de leurs cursus, chacun avait pris un chemin différent. Wahiba avait des projets à l’étranger et avait préféré partir dès l’obtention de son diplôme pour s’inscrire dans une université européenne et approfondir ses études en biologie. Ils s’étaient promis mille et une choses à l’époque. Ils s’étaient juré de s’écrire et de s’appeler chaque jour. Mais l’éloignement eut tôt fait de mettre fin à leurs illusions. Pris chacun dans l’engrenage de l’existence, ils n’eurent plus de nouvelles l’un de l’autre et finirent même par perdre contact. Mais ce que Samy ignorait, c’était que Wahiba était enceinte de lui au moment de son départ et qu’elle avait préféré garder le secret, sachant qu’il l’aurait exhortée à avorter.
C’était donc là la raison réelle de son éloignement. Wahiba avait décidé de garder l’enfant d’un homme qui lui rappellera les plus belles années de sa vie. Elle avait mené sa grossesse à terme et accouché loin des siens.
Ce n’est que six années plus tard, qu’elle s’était décidée à rentrer au pays. Fille-mère, elle avait donné son nom de jeune fille à son fils, mais maintenant que Samy avait appris la réalité, il ne pouvait se taire et accepter un tel acte. Ce gosse était le sien, et il devrait le reconnaître !
Il rejette l’oreiller et se relève pour prendre une cigarette.
Pour reconnaître ce fils prodigue, il devrait tout d’abord régulariser sa situation. C’est-à-dire épouser Wahiba. Il se prit la tête entre les mains et se met à réfléchir.  Si Manel apprenait la réalité, elle n’hésiterait pas à le quitter. Wahiba elle, ne semblait pas du tout gênée par le fait que Samy soit marié et attendait un enfant. Demain, elle lui présentera Merouane, et, désormais, ce sera à lui de décider de la suite des évènements. C’est simple, avait-elle précisé. Où c’est une union légale en bonne et due forme ou c’est rien. Pour elle, le jeu semble très clair. Pour éviter à son fils d’être traité de tous les sobriquets propres aux enfants illégitimes dans notre société, elle repartira sous d’autres cieux et il n’entendra plus jamais parler ni d’elle, ni de son fils.

à suivre
Y. H.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...