RSS

Liens de sang, liens de cœur La nouvelle de Adila Katia -13eme partie

25 juillet 2010

1.Extraits

Liens de sang, liens de cœur La nouvelle de Adila Katia -13eme partie dans 1.Extraits logo_imp
Edition du Dimanche 11 Juillet 2010

Des gens et des faits 12649 dans 1.Extraits

Liens de sang, liens de cœur

La nouvelle de Adila Katia 


Par : Adila Katia

Résumé : La vieille a réussi à accrocher la jeune fille. Elle réussit à en savoir un peu plus sur elle. Et même à lui arracher une photo, prétextant la vouloir pour son frère…

13eme partie

 Yamina et la vieille Fatima ne tardent pas au cabinet. Elles attendent juste quelques minutes, le temps pour Ghania de rejoindre son travail. Si la vieille Fatima, elle, retourne chez elle, Yamina hésite. Elle ne veut pas rentrer à la maison et se retrouver avec des questions sans réponse à tourner en rond.
L’unique personne à qui elle peut en parler est sa mère. Elle s’est toujours confiée à elle. Peut-être qu’elle saura être plus objective qu’elle ? L’idée que son mari ait pu la trahir et avoir un enfant avec une autre ne l’avait jamais effleurée. Yamina en était toute bouleversée. Sa mère Baya tente de la consoler mais rien n’y fait.
- Tu ne seras pas la première femme à avoir été trompée par son mari. Depuis toujours des histoires de ce genre viennent détruire des familles.
- Que vais-je faire ? s’écrie Yamina.
- Rien. Tu restes avec lui, tu calmes les choses, lui recommande sa mère. Il ne faut pas que cette histoire vienne tout remettre en question. Vous avez plus de trente ans de mariage Yamina. Il ne faut pas tout gâcher à cause d’une erreur de jeunesse ! Cela s’est passé, il y a très longtemps. Tu ne peux pas le juger maintenant. Il est resté avec toi. Vous avez eu deux enfants qui sont grands maintenant. Laisse au passé ce qui appartient au passé.
- Que faire lorsque le passé surgit dans le présent et veut gâcher l’avenir ? demande Yamina en larmes et à bout d’espoir en sortant de son sac la photo de Ghania. Maman, regarde-la ? Comment pourrais-je ignorer son existence et faire comme si de rien n’était ? Sa mère Baya n’en revient pas quand elle jette un coup d’œil sur la photo. Son regard s’attarde, ne pouvant pas se détacher du portrait de la jeune fille.
- C’est le portrait craché de son père, lâche-t-elle d’une voix très grave. C’est incroyable. Elle a quel âge ?
- Vingt cinq, vingt-six ans, peut-être. Pas plus, c’est certain ! lui assure Yamina. Elle doit avoir l’âge de notre premier enfant ! C’aurait été avant, je lui aurais pardonné ! Mais on était mariés ! On envisageait déjà d’avoir notre premier enfant !
- Je ne sais plus quoi penser, avoue sa mère Baya, complètement déroutée. Ses parents s’entendent bien ?
- Oui, je sais que sa mère est toujours accompagnée de sa grand-mère, lui apprend-elle. Si bien que par moment, je me demande comment les choses ont pu se faire !
Baya semble réfléchir pendant un moment.
- Et si on allait aux nouvelles ?
- Je ne te suis pas, répond Yamina en regardant sa mère mettre sa veste et prendre son sac. Où voudrais-tu trouver des nouvelles ? Aller à la source même ne me tente pas, la prévient-elle. Ce serait aller au devant des pires problèmes.
- Non, la rassure sa mère. Pas à la source même, pourquoi ne pas aller consulter une voyante. Avec un peu de chance, elle nous éclairera sur le problème. Yamina fait les yeux ronds.
- Une voyante ? Tu crois en leur pouvoir ?
- Oui. J’en connais une qui a le don d’annoncer les mauvaises nouvelles, dit Baya. Avec un peu de chance, elle te parlera de tout, sauf  de problèmes !

(À suivre)
A. K.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...