RSS

Chronique Ziari, le régime et le régionalisme Par : Mustapha Hammouche

25 juillet 2010

Contributions

  Chronique Ziari, le régime et le régionalisme  Par : Mustapha Hammouche dans Contributions logo_imp
Edition du Dimanche 25 Juillet 2010


Au plan démocratique, on connaît le statut superfétatoire de notre Assemblée nationale. On remarque aussi qu’à l’occasion, elle remplit une fonction d’autel. On y convoque les hérétiques à immoler, puis, par la voix de Ziari, la messe est dite.


C’était, cette fois-ci, le tour des “autonomistes” de Kabylie.
Ferhat M’henni et ses compagnons sont donc fustigés par le président de l’APN pour le “régionalisme” et le “sectarisme” qu’expriment leur projet avec la facilité qu’autorisent les raccourcis d’arguments tautologiques, comme l’unité et la souveraineté nationales. Inutile de relativiser la contradiction entre autonomie  régionale et unité nationale : on trouve de tout à l’APN, sauf du débat. Ziari a bien soutenu, à partir de la même tribune, que la limitation des mandats “a été imposée par l’étranger” à l’Afrique, dans les années 1990 et que la réhabilitation du mandat à vie en devient un acte de démocratie “authentique” doublé d’un fait de souveraineté !
En ce jour de clôture, entre vacance et vacances, il faut bien compenser la vacuité législative par le lyrisme patriotique et justifier sa rente en se posant en position avancée de défense du régime. Fort de cette ustensilité politique, faute d’utilité démocratique, le perchoir de nos Assemblées a souvent constitué le lieu d’expression, par excellence, de notre misère politique. Chargée de parapher, sans risque de remise en cause, les ukases du pouvoir de fait, la fonction du Parlement consiste à prendre la place d’une représentation populaire démocratique pour étouffer le moindre souffle d’expression qui pourrait émaner de la société. Payé pour parapher, machinal, les quatre à six lois ou ordonnances par an, il est aussi tenu d’empêcher la moindre initiative parlementaire… initiée par des parlementaires. Les députés qui ont cru possible de lancer une enquête relativement indépendante sur la corruption en Algérie viennent de faire connaissance avec la mission de censure de leur institution !
Une fonction parlementaire qui se résume à une subordination sans faille à la tutelle exécutive et à quelques appréciables privilèges de statut est utile à l’équilibre global d’un régime qui survit par l’étouffement de l’expression de la société. Son véritable rôle est donc aux antipodes de la fonction nécessairement “subversive” d’un Parlement qui, en démocratie, a vocation à contrôler l’action de l’Exécutif.
Car enfin, parler de régionalisme dans l’Assemblée actuelle, en présence du gouvernement dans sa composition actuelle, c’est parler de la corde dans la maison d’un pendu.
Car, c’est justement parce que l’institution parlementaire est désarmée par la logique tribale et régionaliste du pouvoir dont elle dépend qu’elle n’a pas osé poser la problématique du régionalisme constitutif du système de pouvoir national. Elle ne s’est pas, non plus, demandé pourquoi le régionalisme, historiquement présent dans la culture politique nationale, a été érigé et assumé, depuis une décennie, comme base de promotion politique et sociale. Elle ne s’est pas non plus posé la question de savoir pourquoi des Algériens en sont arrivés à ne voir d’issue à leurs aspirations que dans l’autonomie de leur région.
Elle aurait alors découvert peut-être que le régionalisme d’État est bien plus attentatoire à l’unité nationale qu’un mouvement autonomiste local.

M. H.
musthammouche@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...