RSS

Souffles… Fermeture de l’Espace Noun : la mort du livre

24 juillet 2010

1.LECTURE

Culture (Jeudi 22 Juillet 2010)


Souffles…

Fermeture de l’Espace Noun : la mort du livre

Par : Amine Zaoui

Les lieux réservés aux livres, selon Cheikh Al Akbar Ibn Arabi, demeureront les frères jumeaux des paradis. C’est ce couple plein d’énergie et d’amour au livre qui a donné vie et parfum à ce petit lieu appelé “Espace Noun”.

Nacéra Saadi et Kiki, deux fous de la littérature et de l’art, ont transformé la rue Colonel Chaâbani en un lieu de rendez-vous d’intellectuels algérois et algériens. “Espace Noun” a volé son nom de la lettre arabe “Noun” qui est le significatif de la femme. Mais aussi “Noun” est la lettre que Dieu a utilisée pour témoigner et jurer. “Espace Noun” est une librairie-galerie, petite en espace, quelques mètres carrés, mais géante dans le rêve et grande par les amis. Par  la mort programmée de l’“Espace Noun”, situé dans la rue Chaâbani, Alger, perdra une partie de son âme. Par la fermeture de “Espace Noun”, le colonel Chaâbani mourra une deuxième fois. Lui qui était, sans doute, content de voir son nom jumelé à ce lieu de livre et d’art. Encre savante et sang martyr !  Aujourd’hui Chaâbani est triste. Blessé ! Et quand les martyrs sont blessés dans leur confortable mort, l’âme souffre. Saigne. Nacéra et Kiki mènent depuis une décennie un combat noble, celui de chercher à rendre le plaisir du livre une quotidienneté algéroise et algérienne. C’est difficile de “parler livre et lecture” dans ce temps où la “pizza” et  “Quick” avancent, sans merci, dans les têtes et sur tous les fronts. Mais ce couple, sans relâche, sans fatigue, nous apprend que “la poésie et le roman” ont leur force magique. Par leur courage, leur amour, Nacéra et Kiki nous enseignent la plus profonde leçon : “la poésie est capable de vaincre la pizza”. Il y a de cela quelques années, le couple mordu de la lettre “Noun”, avec tout ce que cette lettre dégage de symbolique, avait dressé leur tente “Espace Noun” dans l’ex rue-Debussy, avant que le propriétaire récupère son magasin. Resté fermé jusqu’à nos jours. Un défi, quelque temps après, et le couple dressa sa “tente” dans la rue Chaâbani. Deux nomades en pleine cité, au centre d’Alger. “Espace Noun” était, depuis sa création, un lieu de débat, un rendez-vous, une destination d’un lectorat averti et d’intellectuels : écrivains, peintres, photographes, dramaturges… tribu des lettres et arts. Accueillis, dans “Espace Noun”, on est sous le toit d’une maison de respect, d’échange, de différence et de convivialité. Cet espace était plus grand que “vendre ou acheter” un livre. Il fut un lieu pour “vivre” le livre. Pour respirer le parfum “Culture”. Et parce que le livre est le garant de la culture de la citoyenneté, dès qu’une librairie meurt dès qu’un espace réservé au livre s’éclipse, il faut crier haut et fort : en tant que gardien de la citoyenneté, l’État doit jouer son rôle pour le respect et la préservation de ces espaces nobles. “Espace Noun” est mort, assassiné, cela signifie que sur nos têtes, sur Alger, la nuit est tombée à midi. Malédiction !

A. Z.
Aminzaoui@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...