RSS

Queue faire ? par El-Guellil

27 juin 2010

Contributions

La chaîne. Une procédure connue, enseignée voire transmise naturellement à toute personne vivant dans notre pays. Il faut la faire pour tout et souvent pour rien. En effet, des codes associés à cet acte sont très clairs pour la majorité d’entre nous. Ils ont été assimilés depuis longtemps sans trop de difficulté. En effet,

nourris depuis toujours à cette parade loin d’être paradisiaque, il nous serait presque anormal de s’y détacher. On s’aménage du temps en plus pour la chaîne. On trouve sa place facilement dans la file. Filons droit. Foule apprivoisée par une rangée avec des coins raides qui, lorsqu’on s’y approche, tels des haies électrifiées vous forcent à vous rabattre droit dans la foule. Evaluation de la démarche. Son temps compte et ne peut-être évité. Une certaine servitude s’installe. Enchaînés à ces pratiques de régulation. Pas si régulier que cela à vrai dire.

Déchaînez-vous ! Ne prenez pas place dans le serpentin. Après tout que risqueriez-vous à le faire. Casser la file pourrait handicaper le serpent dont la tête à plusieurs sonnettes ne saurait donner de la tête. Tout deviendrait moins régulier. La régularité. Un sédatif. On rentre dans le rang. On suit tels des moutons de Panurge. Pas de créativité car cadrés au plus fort du mot. Ceux qui ont construit ces cases dans lesquelles on se retrouve rangés malgré nous dans des tiroirs où vous pouvez être oubliés facilement et ne jamais en sortir. Ceux-là doivent comprendre qu’un jour la chaîne imposée se transformera en chaînes pour eux. Leurs placards seront des cellules. Celles où ils pensent nous avoir mis.

Détachez-vous, cassez les chaînes du silence, retrouvez votre chène !

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...