RSS

Surprises et déceptions au menu du 1er tour du Mondial par Kharroubi Habib

26 juin 2010

Contributions

Surprises et déceptions ont été des doses abondamment administrées aux amateurs du ballon rond durant la phase du premier tour du Mondial 2010.



Au chapitre des surprises, ils ont eu droit à celle causée par les calamiteuses éliminations à ce stade de la compétition de la France et de l’Italie, les deux finalistes de la précédente Coupe du monde. Plus réjouissante aura été celle dont les «Petits Poucets» ont été les héros. Le monde entier a en effet été ébahi, suffoqué de plaisir par le comportement sans complexe de ces équipes hâtivement cataloguées trop faibles pour bousculer la hiérarchie du football mondial. C’est ce qu’elles ont pourtant fait pour la plupart d’elles en faisant jeu égal ou en surclassant des adversaires prétendants au sacre en ce Mondial.

A celui des déceptions, il y a eu la sortie prématurée de la compétition des Bafana Bafana, l’équipe nationale de l’Afrique du Sud, pays hôte de la Coupe du monde. Ce qui est une première dans l’histoire de cet évènement sportif. A laquelle s’ajoute celle infligée par l’élimination à ce niveau de toutes les autres équipes du continent africain, à l’exception de celle du Ghana. Pour les Algériens, celle des Verts est ce qu’ils ne digèrent pas.

Surprises et déceptions ne masqueront pas qu’au vu des rencontres de ce premier tour, le Mondial n’a pas donné à voir du grand et beau football. A moins que les équipes restées en lice nous offrent dans la suite de la compétition ce football de haute qualité que nous attendons dans une Coupe du monde. Le Mondial de 2010 ne peut prétendre pour l’heure au label de «grand cru» en terme de jeu spectaculaire.

Si le grand spectacle footballistiquement parlant n’est pas encore au rendez-vous en Afrique du Sud, c’est peut-être d’abord que les équipes en lice ont cherché le résultat au détriment du football «bien léché» que voudraient les puristes. Mais il y a aussi que la plupart des formations habituées à produire ce football sont venues en Afrique du Sud avec des effectifs vieillissants et quelque peu émoussés pour étaler la classe pure. A contrario, les «nations émergentes» dans la planète football ont aligné des «onze» certes jeunes et pétris de qualités, mais encore trop novices pour éblouir par des exploits techniques alliant l’art et la manière.

Globalement pourtant, l’on peut d’ores et déjà retenir de ce Mondial 2010 que la prépondérance au sommet de la hiérarchie du football mondial n’appartient plus à la «vieille Europe». L’Espagne, l’Allemagne, le Portugal et la Hollande sont certes encore en course pour espérer perpétuer cette prépondérance, mais ils devront compter avec les footballeurs nord-américains et latinos qui sont passés en force pour la suite de la compétition. Auxquels se sont joints ceux de pays à la périphérie de cette «vieille Europe», telle la Slovaquie, et d’Asie représentée par le Japon et la Corée du Sud. Autant de nouvelles donnes qui rendent aléatoires les pronostics que l’on a pu faire avant l’entame du Mondial en se basant uniquement sur la valeur et le palmarès des équipes que l’on avait habitude de voir dominer les compétitions internationales.

C’est dire que le Mondial 2010 est ouvert et que l’on n’a pas fini de vivre des surprises dans son déroulement. Ce qui n’est pas pour déplaire aux amateurs qui apprécient la «glorieuse incertitude» dont leur sport roi est producteur.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...