RSS

Point de vue Par BOUHALI Abdellah

26 juin 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie  

  L’ambition et la force mentale: voilà ce qui manque aux Verts!  L’aventure algérienne au Mondial 2010 s’est achevée sur un bilan plutôt mitigé si l’on considère que beaucoup de spécialistes en football avaient regretté le «tout défensif»

d’une équipe qui avait presque tout pour passer à un deuxième tour historique. Presque car sans une réelle attaque, il est difficile de faire la différence dans des rencontres de haut niveau où l’on croit avant tout à la concrétisation. C’est la loi du football moderne. On marque d’abord, on joue ensuite. Ce n’était pas le cas pour les Verts. Certes, ils n’ont pas été avares en efforts mais ils étaient moins ambitieux et donc moins dangereux notamment dans la dernière rencontre. Voilà donc ce qui manque à l’équipe algérienne: l’ambition. Lorsqu’on participe dans un Mondial où seules les 32 meilleures équipes sont présentes, il faut se mettre dans la tête que ces équipes ne sont ni plus fortes ni meilleures que l’équipe algérienne. En football, sans un mental en acier, difficile d’aller loin. Les joueurs algériens l’ont compris à leur détriment face aux Américains. Ceux-là sont revenus au score dans deux matchs et ont cru jusqu’au bout face l’Algérie. Cette force mentale et cette ambition de vouloir toujours jouer les premiers rôles ne tombe pas du ciel. C’est tout le travail du coach qui doit d’abord y croire avant les joueurs. La participation algérienne aux coupes du Monde de 1982, 1986 et 2010 a toujours été limitée. La raison? Elle est toute simple. Manque d’ambition. Le coach n’ose pas. Il préfère limiter les dégâts de peur d’être la risée. Et pourtant en football, surtout dans les grandes compétitions, Dieu sait si le risque ne fait pas partie de la tactique. Les Algériens ont suivi presque tous les matchs du premier tour et ont découvert des sélections beaucoup plus modestes que la nôtre. Et pourtant, ce sont des sélections qui flashent pas et qui ne se sous-estiment pas. Dans un Mondial, on joue pour gagner, non pas pour faire bonne impression. Si l’on doit reprocher quelques erreurs à Saâdane, ce sont d’abord celles-ci: le manque d’ambition et le manque de force mentale. Le reste devient plus facile à trouver. Preuve en est cette démonstration, plutôt cette leçon de football qu’a donnée la sélection japonaise au monde entier face à une équipe dite plutôt coriace, à savoir le Danemark. Mieux, celle donnée par les Slovaques face au champion du monde en titre: l’Italie. Et pour conclure: depuis belle lurette, l’on sait que la meilleure défense reste sans aucun doute, l’attaque. Maintenant que les Verts ne peuvent plus poursuivre leur aventure, ils peuvent au moins chercher au fond d’eux-mêmes: joueurs, coach et décideurs: cette force nécessaire pour décrocher une nouvelle fois un nouveau ticket international.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...