RSS

Etats-Unis 1 – Algérie 0 Le rêve brisé des Algériens

23 juin 2010

Non classé


Mis à part l’élimination, que peut-on garder de ce Mondial ? Il est vrai qu’il y a des choses positives qu’on garde de ce Mondial, à l’image de la découverte d’un gardien de but qui a pour nom, Raïs Mbolhi,

qui aurait été l’homme du match côté algérien, mais on a certainement relevé plusieurs défauts à l’image d’une attaque muette pendant tout le Mondial. Finalement, cette Equipe nationale 2010 n’aura pas fait mieux que celle de 1982 et 1986. Pour ce qui est du match, c’est en présence de l’ancien président américain que le coup d’envoi de ce très décisif match entre l’Algérie et les USA a eu lieu. Plus déterminés à gagner ce match et passer ce premier tour, ce sont les poulains de Rabah Saâdane qui se sont rués vers l’attaque, profitant du laxisme de la défense américaine. La meilleure occasion des Verts durant cette première période est en effet à mettre à l’actif de Rafik Djebbour dont la reprise de volée s’est écrasée sur la transversale de Tim Howard. Une grosse occasion pour les Algériens qui ont réussi une belle entame de match, avant que les Américains ne reprennent leur esprit et portent le danger dans le camp algérien. Le gardien de but Raïs Mbolhi a dû étaler toute sa classe, pour éviter l’ouverture au score à l’adversaire à trois reprises. Il y avait tout d’abord cette occasion de Demsey que Mbolhi dégage avant que Gomez soit signalé en position de hors-jeu. Donovan London avait ensuite réussi une pichenette avant que Demsey ne lance le cuir dans le décor. Les Algériens pouvaient s’estimer heureux d’avoir pu terminer la première période sur un score vierge, et ce, grâce à la belle forme affichée par Mbolhi qui a continué à faire étalage de toute sa classe. Parfois, il faut dire qu’il y avait de la chance lorsque Dempsey a vu son tir heurter le poteau gauche du portier algérien à la 56′. Dix minutes plus tard, c’est le latéral droit américain qui a buté sur Mbolhi, alors qu’il a réussi à s’enfoncer dans la défense algérienne. Mbolhi encore une fois par un réflexe, a réussi à détourner la tentative de la tête d’Altindor. L’autre meilleure occasion de l’Algérie de ce match a été gâchée par Ziani qui n’a pas su cadrer son tir, alors qu’il était pratiquement seul face au portier américain Tim Howard. La rencontre se dirigeait vers un score vierge, lorsque les Américains ont réussi «l’impossible», en ouvrant le score grâce à leur joueur vedette London Donovan, qui a réussi à catapulter un ballon renvoyé par Mbolhi, pour une victoire assez logique de l’équipe de l’oncle Sam.
A.B

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...