RSS

Six joueurs présents contre l’Angleterre n’ont pas joué la CAN La révolte des nouveaux

20 juin 2010

Non classé


Un simple regard sur l’effectif des Verts qui a affronté l’Angleterre dans la soirée de vendredi, nous permet de constater qu’il y avait pas moins de six joueurs qui n’ont pas pris part à la dernière CAN et sur lesquels a misé l’entraîneur national, Rabah Sâadane.


Déjà, dans le onze de départ, on pouvait noter la présence de quatre nouveaux titulaires, à savoir le gardien Mbolhi dont c’était, pour la circonstance, sa première titularisation avec les Fennecs, tout comme le joueur Boudebbouz alors que Lacen et Kadir, eux, c’était leur deuxième rencontre officielle. Tous ces quatre éléments, étaient, comme on le sait absents lors de la dernière CAN. Idem pour Guedioura et Mesbah qui ont fait leur apparition sur le terrain dans les dernières minutes de l’empoignade.

Il restait encore sur le banc d’autres joueurs qui ont rejoint, récemment, seulement la sélection algérienne, à l’image de Medjani et Belaïd, ce qui veut dire que le groupe des Fennecs a connu de sérieux changement depuis la dernière sortie africaine.

Et, au vu de la prestation fournie par les Verts contre les Anglais, on est en droit de dire que les protégés de Sâadane auraient été encore meilleurs s’ils avaient gagné davantage de cohésion avant le rendez-vous sud-africain. Cela pousse aussi les observateurs à regretter de ne pas avoir pris les nouveaux joueurs un peu plus tôt, plus précisément lors de la dernière coupe d’Afrique des nations, une compétition dont Sâadane ne cessait de répéter qu’elle était une belle aubaine pour préparer le Mondial.

On est persuadé que si tout ce beau monde était présent en Angola, les Verts auraient été encore meilleurs dans ce Mondial dans la mesure où les nouveaux joueurs avaient pas moins de six matches officiels au menu qui devaient leur permettre de gagner davantage d’expérience au sein du club Algérie.

F. Karim

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...