RSS

Un 2 août -Hachemi Cherif

13 juin 2010

EPHEMERIDES

APRÈS UNE LONGUE MALADIE
Décès d’El Hachemi Chérif

Le secrétaire général du Mouvement démocratique et social est mort hier à Alger. La nouvelle de son décès a été répercutée dans toute la capitale en fin de matinée, bien avant même que le MDS ne fasse part de son décès. “Depuis une année, El Hachemi chérif, secrétaire général du MDS, était atteint d’une grave maladie….


Bien que préparés, c’est avec une immense douleur que la direction et les militants qui ont partagé son combat pour la liberté et la justice” ont annoncé sa mort et la cérémonie de recueillement qui se déroulera ce matin à partir de 10 heures au siège du MDS, au 67 boulevard Krim-Belkacem, à Alger. L’ex-officier de l’Armée de libération nationale, ALN, sera enterré aujourd’hui au cimetière de Miramar, commune de Raïs-Hamidou. La maladie a finalement eu raison du militant Hachemi Chérif qui s’en est allé ce mardi 2 août 2005 à l’âge de 66 ans. A un moment où le parti qu’il dirigeait depuis 1998 amorce un virage important dans sa vie politique. Ainsi, contre toute attente, le MDS, qui jusque-là s’est inscrit contre tous les scrutins, a décidé de prendre part aux élections partielles de Kabylie. Une surprenante décision que les observateurs ont mise sur le compte de la maladie et l’absence de Hachemi Cherif qui se trouvait en France pour des soins. Surtout que quelques mois auparavant, à partir de Constantine, devant les militants de son parti, le secrétaire général du MDS affirmait que rien “n’avait changé positivement pour qu’aujourd’hui on puisse s’impliquer dans le processus électoral ou abandonner nos analyses. Le parcours de Hachemi Chérif est celui d’un militant républicain qui s’est investi dans un combat pour la justice. Une lutte à laquelle il a toujours convié ceux qui, comme lui, sous d’autres bannières politiques, croient en la démocratie et aux libertés démocratiques. Dernièrement, celui qui n’a jamais épargné le pouvoir, qui a multiplié les sorties médiatiques et les contributions pour dénoncer “les dérives despotiques du système”, s’est dit désolé de l’absence de son parti sur le terrain. “Il faut organiser la résistance et continuer les débats d’idées en essayant de les gagner”, préconisait le père fondateur du MDS et l’un des fondateurs du parti de l’avant-garde socialiste PAGS, parti dissous en 1992. Dissolution qui amène Hachemi Cherif à créer en 1994 Ettahadi. Celui qui n’a jamais manqué de fustiger le chef de l’Etat et à la lumière des dernières élections présidentielles le secrétaire général du MDS a déclaré récemment à l’endroit de ses militants, un peu comme un testament “qu’il ne faut jamais perdre le fil qui lie à la société. En ce moment, il y a des luttes et des prémices d’une grande conflagration, plus importante que celle de 1988, car le peuple ne peut plus supporter le poids de la crise.” Hachemi Cherif qui, en 1965, s’est opposé au coup d’Etat militaire, qui s’est farouchement opposé à l’intégrisme islamiste, à la concorde civile, est mort en étant convaincu que “le seul changement possible ne se fera pas par les méthodes démocratiques, car nous sommes face à un pouvoir despotique qui détient tous les moyens et étouffe à la base l’émergence des forces capables de porter le changement”. Pour lui, il était évident que “la double rupture avec le système rentier et bureaucratique et l‘islamisme est historique et sera longue”.
Saïda Azzouz
  Mercredi 03 Aout 2005

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2005/08/03/article.php?sid=26408&cid=2

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Un 2 août -Hachemi Cherif”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    INHUMATION D’EL HACHEMI CHERIF
    “Un dernier regard sur Monsieur Courage”

    “El Hachemi Cherif a laissé une lettre, une sorte de testament, écrite quelques jours avant sa mort dans laquelle il convie ses militants à contribuer à faire sortir le pays de l’impasse, édifier un réel projet de société et combattre pour la liberté et la démocratie”, a témoigné son compagnon de lutte Brerhi Abdelhak.

    Ilhem Tir – Alger (Le Soir) – Ils étaient nombreux hier à la cérémonie de recueillement organisée au siège du MDS à la mémoire du secrétaire général du parti, El Hachemi Chérif, qui s’est éteint à l’âge de 66 ans des suites d’une longue maladie. Une foule constituée principalement de militants, d’artistes et d’amis du défunt a tenu à rendre un dernier hommage à l’infatigable combattant pour la liberté et la démocratie en Algérie. Le modeste siège du MDS était envahi dès les premières heures du matin par des vagues de citoyens et d’amis voulant témoigner de leur attachement aux engagements de celui qui n’a jamais cessé de dénoncer le “régime rentier et l’islamisme politique”. Parmi ses nombreux amis, des artistes et des anciens combattants : Bachir Boumaâza, Ammar Laskri, Mohamed Rachedi, Louisette Ighil Lahriz, Mme Khedda, les représentants du mouvement citoyen des arouch et beaucoup d’autres. Un autre militant et compagnon du défunt, Brerhi Abdelhak, visiblement ému, a déclaré : “Nous sommes tous bouleversés par la disparition de M. courage qui n’a cessé de lutter pour la liberté et la démocratie en plus de son passé maquisard. Ce qui est frappant dans son parcours, c’est cette constance dans ses positions et sa manière de véhiculer l’espoir dans les moments les plus difficiles. Il a lutté jusqu’au dernier souffle.” La classe politique a été représentée par Saïd Sadi, président du RCD, et Amara Benyounès, secrétaire général de l’UDR. Pour ce dernier, “l’Algérie vient de perdre un grand homme qui a consacré toute sa vie au service de la république et de la démocratie. Ses convictions étaient claires et courageuses. L’Algérie a perdu un grand patriote”. Hormis ces deux figures, aucun délégué des présidents des autres partis n’était présent au recueillement et même les quelques personnalités du RND qui s’y trouvaient étaient venues à titre personnel, at- on indiqué. La levée du corps s’est faite à midi sous un tonnerre de youyous lancés par ses militantes vers le cimetière de Miramar, à Bologhine, face à la mer. Parmi les personnalités nationales également présentes aux funérailles de ce grand homme : l’ex-président de l’APN, Karim Younès, l’ex-président du Cnes, Mohamed-Salah Mentouri, Mokdad Sifi, le commandant Azzedine, Réda Malek, Ali Haroun, le secrétaire général de l’UGTA Abdelmadjid Sidi Saïd, le ministre de la Jeunesse et des Sports Yahia Guidoum, et le patron de la DGSN Ali Tounsi. Le leader du MDS est parti, son combat, ses positions et ses idées restent. I. T.

    COMMUNIQUE DU MDS
    Suite au décès d’El Hachemi Chérif, les amis de sa famille et du MDS peuvent remplir le livre de condoléances ouvert au niveau du siège du MDS sis 67, Bd Krim-Belkacem, Télémly, Alger, ou faire parvenir leurs messages de condoléances par téléphone au 021 63 86 03/05 par fax, au 021 63 89 12 ou par mail à mds—pol@yahoo.fr

    Source de cet article :
    http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2005/08/04/article.php?sid=26455&cid=2

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...