RSS

HARDWARE Le disque dur

13 juin 2010

Non classé

Un disque dur constitue la partie de l’ordinateur qui sert au stockage permanent de données. Le disque dur comporte les éléments suivants : plusieurs disques rigides appelés plateaux, un axe sur lequel ces disques sont montés et tournent ; des têtes de lecture/écriture, au moins une pour chaque côté de chacun des disques, ainsi que des composants électroniques intégrés qui permettent à l’ordinateur de déplacer les têtes de lecture/écriture, et par conséquent d’écrire et de lire à partir des disques.

Les plateaux sont généralement en métal et revêtus des deux côtés d’une mince couche d’oxyde de fer, ce matériau ayant de fortes propriétés magnétiques. Les plateaux du disque dur sont fixés sur l’axe central qui les fait tourner à la même vitesse. Un bras, au moins, sur lequel une tête de lecture/écriture est fixée, est monté au-dessus et au-dessous de chaque plateau. Chaque bras s’étend sur toute la surface du disque et peut se déplacer vers l’avant et l’arrière, du milieu vers le bord extérieur, de manière à ce que la tête de lecture/écriture puisse être positionnée n’importe où sur le plateau. Les ordinateurs enregistrent des données sur un disque dur en tant que série de bits. Un bit est stocké en tant que charge magnétique (positive ou négative) sur le revêtement d’oxyde de fer du plateau de disque. Lorsque l’ordinateur veut enregistrer des données, celles-ci sont envoyées au disque dur sous forme de série de bits. Au fur et à mesure que le disque dur reçoit les bits, il utilise les têtes de lecture/écriture pour effectuer un enregistrement magnétique, ou “écrire” les données sur l’un des disques. Quand l’ordinateur réclame les données enregistrées, les plateaux tournent et les têtes de lecture/écriture se déplacent sur eux de l’avant vers l’arrière et vice-versa. Ceci permet l’accès aléatoire aux données (plutôt que de demander un accès séquentiel, comme sur une bande magnétique). Les têtes de lecture/ écriture lisent les données en déterminant le champ magnétique de chaque bit, positif ou négatif. Comme les disques durs ont la capacité d’accès aléatoire, ils peuvent accéder à n’importe quelle donnée en l’espace de quelques millionièmes de seconde.
Formatage de disque
Etant donné que le plus petit disque dur peut stocker des millions de bits, il doit y avoir un moyen de l’organiser pour faciliter la recherche d’une séquence particulière de bits. Cette forme d’organisation, qui est appelée formatage, prépare le disque dur de manière à ce que des fichiers puissent être écrits sur les plateaux et puissent au besoin être récupérés rapidement. Un disque dur doit donc être formaté physiquement et logiquement.
- Formatage physique
Un disque dur doit être formaté physiquement avant de l’être logiquement. Le formatage d’un disque dur (que l’on appelle aussi formatage par niveaux) est normalement effectué par le fabricant. Le formatage physique divise un disque dur en éléments physiques de base, c’est-à-dire en pistes, secteurs et cylindres. Ces éléments définissent la manière dont les données sont physiquement enregistrées et lues à partir du disque. Les pistes sont les sillons circulaires concentriques gravés sur chacun des côtés du disque, comme ceux d’un microsillon ou d’un disque compact. Les pistes sont identifiées par un numéro, le bord extérieur étant la piste zéro. L’ensemble des pistes qui se situe à la même distance du centre sur tous les côtés des disques s’appelle “cylindre”. Les éléments matériel et logiciel d’un ordinateur fonctionnent fréquemment au moyen de cylindres. Les pistes sont divisées en zones ou “secteurs” utilisés pour stocker une quantité fixe de données. Les secteurs sont normalement formatés de manière à contenir 512 octets de données (chaque octet est composé de 8 bits).
- Formatage logique
Une fois qu’un disque dur a été physiquement formaté, il faut effectuer un formatage logique. Le formatage logique place un système de fichiers sur le disque. Un système de fichiers permet à un système d’exploitation, tel que DOS, OS/2, Windows 95 ou Windows NT d’utiliser l’espace disponible pour stocker et récupérer des fichiers. Le formatage logique peut être fait au moyen des utilitaires de formatage qui sont fournis avec les systèmes d’exploitation. Avant qu’un disque soit logiquement formaté, il peut être divisé en partitions. Un système de fichiers (format logique) différent peut être appliqué à chaque partition. Les partitions feront l’objet d’une description plus détaillée dans la rubrique “Compréhension des partitions” (page 9), et les systèmes de fichiers sont décrits en détail dans la section suivante. Lorsqu’une partition de disque a été logiquement formatée, on s’y réfère en tant que volume. Au cours de l’opération de formatage, l’utilitaire vous demandera de nommer la partition, c’est-à-dire de choisir un “nom de volume” qui vous permettra d’identifier par la suite le volume (partition).
Partitions

Une partition est une division physique de votre disque dur. Une fois qu’un disque a été physiquement formaté, et lorsque le formatage logique a été effectué, il peut être divisé en partitions distinctes. De nombreux disques sont formatés de manière à ne contenir qu’une seule grande partition, ce qui ne fournit pas la sécurité optimale des données, et ne vous permet pas d’organiser vos fichiers de manière à pouvoir les trouver facilement, ni d’utiliser votre espace disque le plus efficacement possible. Si vous souhaitez installer plusieurs systèmes d’exploitation sur un disque ou utiliser l’espace disque le plus efficacement possible, ou encore sécuriser au maximum vos fichiers ou séparer physiquement des données afin de faciliter la recherche de fichiers et la sauvegarde de données, il faut que vous compreniez comment utiliser des partitions multiples de différents types.
Types de partition
Il existe deux types principaux de partitions : les partitions principales et étendues. Les partitions étendues peuvent être elles-mêmes divisées en partitions logiques. Il peut y avoir jusqu’à quatre partitions principales sur un disque dur, l’une de celles-ci pouvant être une partition étendue. Vous pouvez donc ainsi avoir quatre partitions principales ou trois partitions principales et une partition étendue.
- Partitions principales
Une partition principale peut contenir n’importe quel système d’exploitation ainsi que des fichiers de données, tels que des applications et des fichiers utilisateur. Une partition principale est formatée logiquement pour utiliser un système de fichiers compatible avec le système d’exploitation sur lequel il est installé. Si vous créez des partitions principales multiples, seule une partition peut être active à la fois.
- Partitions étendues
Les partitions étendues ont été inventées pour fournir un moyen de contourner la limite arbitraire de quatre partitions. Une partition étendue est essentiellement un “conteneur” dans lequel vous pouvez continuer à diviser physiquement votre espace disque en créant un nombre illimité de partitions logiques. Une partition étendue ne contient pas directement de données. Vous devez créer des partitions logiques à l’intérieur d’une partition étendue. Ce sont les partitions logiques qui contiendront les données. Les partitions logiques doivent être logiquement formatées et chacune d’elle peut posséder un système de fichiers différent.

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2005/08/16/article.php?sid=26881&cid=20

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...