RSS

HOMMAGE A NOS ABEILLES Histoire de Milly la petite abeille

12 juin 2010

1.POESIE

CONTRIBUTION

Je suis née par un beau jour de mai
Croyez-moi ma chère, dans un cadre doré
Dehors cela sentait le printemps et le muguet
Ce jour-là était un jour privilégié
Tout de suite, j’aimais la nature
Comme le peintre ou le poète, j’adorais les
fleurs


Un jour je partis pour la grande aventure
A une jolie petite fleur, j’ai donné mon cœur
Du matin au soir
J’ai butiné les toutes belles
Sur une fleur de pissenlit vous auriez pu me
voir
Si heureuse de récolter mon premier miel
Mon petit cœur battait, battait
En ce beau jour de ma première sortie
Les oiseaux joyeusement chantaient
Que c’est merveilleusement beau la vie
Sans répit quarante jours et quarante nuits
J’ai travaillé et beaucoup peiné
Mais la mort, l’amour et la vie
On ne peut y échapper
Aujourd’hui c’est l’été, les fleurs sont plus
belles
Leur parfum m’enivre tant il est prenant Mais
très fatiguée, j’ai décidé de mourir près d’elles
Sur le cœur d’or d’une marguerite, je vais partir
en rêvant
Adieu mon beau rucher
Il ne restera plus rien
De moi Milly la petite abeille née en mai
Qu’un peu de miel pour guérir les humains
Ninon Guillermet
Ce poème a obtenu le prix
d’excellence au Concours international Arts
et Lettres


Minoret écrit :

“C’est une république où personne ne parle
et où tout le monde travaille, où on agit au lieu
de discuter, où on prend les armes pour
défendre la frontière et protéger le travail, où
l’industrie est un honneur, la fraternité un principe,
l’équité un fait, l’entente une coutume, le
travail une loi, l’éducation de la jeunesse un
besoin de cœur et une affaire d’Etat.”
Minoret
De son côté, Lachambeaudie compare la
guerre sanglante entre humains avec la douceur
et la générosité des abeilles.
“Dans le casque d’un preux, frappé d’un
coup mortel, des abeilles un jour déposèrent
leur miel, offrant après l’horreur de la guerre
sanglante, des douceurs de la paix l’image
consolante.”
Lachambeaudie

Cherif Abderrahim, apiculteur-
Bois-de-Boulogne, Alger

Mardi 07 Juin 2005

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2005/06/07/article.php?sid=24140&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...