RSS

Ki Kount…ki wellit!!! Par Jawad M. De la nécessité de l’effort

11 juin 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Un jour, un homme assista à la naissance d’un papillon. Il le vit se battre pendant des heures pour percer le cocon et tenter d’agrandir le trou. A un certain moment, il sembla à l’homme que l’insecte était arrivé au bout de ses forces et qu’il ne pouvait plus continuer. Il lui vint alors l’idée d’aider ce papillon à sortir.

Il prit une paire de ciseaux et découpa le cocon. Le papillon en sortit très facilement mais son corps était chétif et ses ailes froissées. «Il se développera sans doute», pensa l’homme en continuant à regarder le papillon. Celui-ci n’arrivait toujours pas à déployer ses ailes pour voler. La fin de cette histoire? Le malheureux petit papillon passa le reste de sa vie à ramper sur son petit corps chétif, incapable de se servir de ses ailes encore toutes froissées. Quoique son intention fut bonne, l’homme n’avait pas compris une chose : un cocon trop serré force les papillons à le percer tout en entraînant leurs ailes. Ce qui leur permet de voler une fois libres. Qu’en est-il pour nous autres êtres humains? Ne courons-nous pas très souvent après les solutions de facilité, oubliant ainsi le côté très positif de certaines épreuves? Or, très souvent justement, les difficultés, les coups durs, les échecs, les déceptions… c’est ce qu’il nous faut pour nous former, nous améliorer et pour… réussir. Quant à la facilité, elle ne nous mène le plus souvent qu’à la routine et à la banalité. La moralité de l’histoire du papillon ne pourrait donc être autre que celle-ci: généralement, les partisans du moindre effort ne connaissent pas de grands succès et ceux qui veulent atteindre les hauts sommets doivent consentir à faire de gros efforts.

jawad_moumen@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Ki Kount…ki wellit!!! Par Jawad M. De la nécessité de l’effort”

  1. Memoun Sarah Dit :

    Je trouve cet article vraiment d’une sagesse sans pareil, bravo à celui qui l’a écrit!!! chaeau bas!

  2. Memoun Sarah Dit :

    Je dirais aussi que c’est un peu Lafontaine des temps modernes!!!
    J’espère encore vous relire sur les pages du carrefour d’Algérie car qui que vous soyez , vous êtes brillant et vous méritez l’exclusivité!!!

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...