RSS

Kabylie Story” de Arezki Metref

11 juin 2010

Non classé

DU NOUVEAU CHEZ VOTRE LIBRAIRE

- “Kabylie Story” de Arezki Metref, coédité par les éditions du Soir d’Algérie et Casbah Editions. 111 pages.

“(…)Voilà un livre écrit et publié sur le vif. Sans retour sur image. Sans prendre distance. A chaud. Comme dans une traversée où les événements veulent bien se soumettre au hasard qui les surprend. Dans une épopée où la Kabylie nous devient familière, se côtoient gravité et soin du détail, érudition et beauté du verbe. On retrouve bien là le sens de la narration journalistique

et littéraire, aussi bien que la maîtrise à regarder un quotidien peu ordinaire et l’immersion dans un passé toujours incandescent d’hommes et de femmes politiques et littéraires, célèbres ou pas. Kabylie Story est comme un miroir changeant où la Kabylie traditionnelle se mue en Kabylie révolutionnaire, où un peuple se regarde changer sans perdre la mesure du temps…”

“Timetti d wedrim” de Sofiane Aoudia Paru aux éditions El Amel (2005)

“Le matériel est sans doute la principale source du bonheur et du malheur de l’homme mais n’est pas la seule raison de vivre…” Aoudia Sofiane s’est vraisemblablement inspiré de cette maxime pour relater une histoire vraie dans son dernier roman, Timetti d wedrim (société et argent), écrit en tamazight, édité chez El Amel. Un roman, qui, au fil des 47 pages, nous fait découvrir un jeune auteur qui dénonce le matérialisme et le panthéisme larvé d’une nouvelle société, où tout est basé sur l’argent. Une telle image bouleverse considérablement les valeurs d’une société qui, apparemment, exposée mais pas prête au “nouveau fléau”. L’auteur se déclare convaincu que “le travail des bonnes consciences est indispensable”. Par ce roman, nous prenons la pleine mesure de la place du matériel dans la société. Côté lecture, l’ouvrage se veut accessible aussi bien aux profanes qu’aux initiés de la langue amazighe avec une présentation simple du texte et les règles grammaticales sont bien respectées.
J-L-Hassani

Jeudi 07 Avril 2005

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2005/04/07/article.php?sid=21465&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...