RSS

INTERNET Wi-Fi : le réseau sans fil

11 juin 2010

Non classé

Wi Fi signifie “Wireless Fidelity”. Ce terme générique recouvre en fait trois normes de réseau sans fil différentes : IEEE 802.11b, IEEE 802.11a et IEEE 802.11g. Le « IEEE » indique qu’il s’agit de normes standardisées, issues de l’Institute of Electrical and Electronic Engineers. C’est la Wi-Fi Alliance qui pose le label “Wi-Fi” et certifie les produits des constructeurs.

Ce groupe réunit plus de deux cents sociétés différentes. Il n’y a pas de règles concernant la portée des appareils utilisant cette technologie. Cela dépend en grande partie de votre environnement. Les bâtiments, les murs, etc., atténuent le signal radio. Celui-ci est également affecté par la qualité et le placement de votre antenne. Dans un environnement classique d’appartement ou de bureau, la portée est comprise entre 20 et 50 m autour du point d’accès/routeur Wi-Fi. En extérieur, ou dans un environnement de type hangar, la portée peut aller jusqu’à 300 m. Avec une bonne antenne et un placement optimal, on peut dépasser les 300 m. Mais attention ! Le débit varie selon l’endroit où vous vous trouvez. La règle est simple : plus vous êtes éloigné du point d’accès/routeur Wi-Fi, plus le débit est bas. Pour donner un exemple, à côté du point d’accès Wi-Fi 802.11b vous obtiendrez un débit proche du maximum théorique de 11Mbit/s alors que dix mètres plus loin, le débit ne sera plus que de 9Mbit/s, etc.
L’intérêt d’un tel produit ?
L’intérêt principal réside dans la liberté de mouvement. Si vous avez un ordinateur portable, vous pourrez recevoir Internet partout chez vous, sans vous trimballer avec un fil. Bref, vous pourrez répondre à vos emails, surfer sur le Web, depuis le jardin ou n’importe quelle pièce de le maison. Une dernière raison relève du principe de “partage”. En effet, la portée d’un point d’accès Wi-Fi dépasse souvent votre propre appartement. Ainsi vous pouvez vous arranger avec vos voisins/votre co-propriété, et partager votre connexion avec eux. Aucune installation supplémentaire n’est nécessaire, si ce n’est bien sûr qu’ils devront acheter une carte réseau Wi-Fi. En poussant un peu plus loin l’idée, une association, voire une collectivité locale peut proposer un accès Internet via le Wi-Fi aux habitants d’un quartier ou d’un village avec une seule connexion.
Le fonctionnement
Il y a plusieurs moyens de mettre en place un réseau sans fil chez vous. Deux solutions s’offrent à vous :
1. Vous possédez déjà un mini-réseau derrière votre modem câble/ADSL Un simple point d’accès vous est nécessaire. Celui-ci va prendre les paquets de votre réseau et les envoyer via des ondes radios. Il vous suffira d’une carte réseau Wi- Fi pour recevoir le tout. Le point d’accès se branche via une prise réseau classique (RJ45). Il envoie les informations sur les ondes radio via une petite antenne intégrée.
2. Vous n’avez qu’un modem câble/ADSL, un routeur câble/ADSL Wi-Fi va vous permettre de faire le lien entre votre modem et le reste du réseau. La plupart de ceux-ci disposent de classiques prises RJ45, utiles si vous n’avez pas d’ordinateur portable, mais aussi d’une ou deux antennes qui vous permettent d’avoir également un réseau sans fil. Vos PC classiques déjà connectés en RJ45 et votre portable avec sa carte Wi-Fi seront ainsi sur le même réseau Dans tous les cas, il vous faudra une carte réseau Wireless compatible Wi-Fi. La plupart de celles-ci sont au format PCCARD, le format « carte de crédit » qu’on trouve principalement sur les ordinateurs portables. Quelques constructeurs proposent un adaptateur PCI vous permettant de brancher ces cartes réseau PCCARD dans un ordinateur dépourvu de ce connecteur. Mais aussi et de plus en plus au format USB, voire depuis un an au MiniPCI directement intégré à l’intérieur du portable.
La sécurité
C’est le revers de la médaille. Vous ne pouvez en effet que très partiellement contrôler la diffusion des ondes radio. Et à moins de posséder une maison immense, ces ondes vont généralement bien plus loin que votre appartement. Plus la région dans laquelle vous vous trouvez est urbanisée et plus sa densité de population est élevée, plus le danger est grand. En particulier si vous habitez près d’une zone de grand passage type aéroport/gare. Plusieurs menaces peuvent apparaître, tout d’abord une connexion pirate : quelqu’un vient se brancher sur votre réseau et profite de votre abonnement Internet à votre insu. En allant plus loin, il se retrouve sur le même réseau que vous et donc peut facilement jeter un œil sur les ordinateurs de votre réseau. Il est en effet plus facile de pirater un ordinateur si l’on se trouve dans le même réseau que lui. Enfin, l’interception des données émises entre votre ordinateur et le point d’accès Wi- Fi. C’est un peu comme si l’on mettait votre téléphone sur écoute. Mais tout n’est pas perdu : il existe plusieurs types de sécurité en standard sur les équipements Wi-Fi. Tout d’abord le SSID (Service Set Identifier) qui a pour but de différencier un réseau d’un autre. Généralement votre point d’accès bénéficie d’un nom standard, selon le constructeur. Ainsi CISCO a pour habitude de mettre “Tsunami”, Linksys d’utiliser « Linksys. La majorité des logiciels tentant de repérer et se connecter sur les réseaux Wi- Fi disposent de tous les noms utilisés par défaut par les constructeurs et les testent un par un. C’est pourquoi nous vous conseillons fortement de mettre un nom exotique à votre SSID… Ce n’est pas tout, certains OS comme Windows XP intègrent une gestion du Wi-Fi qui permet lors de l’activation de la carte et/ou au démarrage d’interroger les points d’accès et de s’y connecter directement. Il faut donc désactiver le broadcast du SSID au niveau du point d’accès ou (si la fonction n’est pas disponible) augmenter le Beacon Interval qui est la fréquence à laquelle le point d’accès transmet le SSID pour annoncer son existence. Ensuite, l’authentification via adresse MAC : chaque carte réseau, y compris votre carte Wi-Fi, possède un numéro d’identification unique : c’est l’adresse MAC. La plupart des routeurs/points d’accès Wi-Fi possède une fonction permettant de gérer l’autorisation ou non à votre point d’accès en fonction des adresses MAC. La seconde protection en standard est le “Wired Equivalent Privacy” (WEP). Pour faire court, cette protection repose sur le cryptage des données échangées entre les ordinateurs de votre réseau et le point d’accès sans-fil. Le cryptage/décryptage des données se fait de manière totalement transparente pour l’utilisateur. Généralement, votre routeur/point d’accès vous permet de préciser si vous souhaitez utiliser ou non le Wep. Dans le cas où vous souhaitez l’utiliser, il va falloir préciser un mot de passe sur lequel votre appareil va se baser pour créer une clef de cryptage. Cela rend beaucoup plus difficile la compréhension des données échangées si un pirate souhaite intercepter vos données. En revanche, le cryptage/décryptage des données engendre une baisse de performance : plus les données sont compressées, plus le débit sera réduit. Suite aux nombreuses critiques d’experts concernant la sécurité de ce genre de solutions, une nouvelle norme devrait progressivement remplacer le Wep, afin de fournir toujours plus de protection. A titre indicatif, dans le domaine professionnel, sécuriser un réseau Wi-Fi passe (ou devrait passer) par la mise en place d’un, voire de plusieurs firewalls et l’emploi des technologies Virtual Private Network (VPN).

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2005/04/11/article.php?sid=21629&cid=20

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...