RSS

“LE SOUK”, JOURNAL DE L’ÉTUDIANT ÉDITÉ PAR L’ASSOCIATION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE “Je pense et surtout je m’exprime”

9 juin 2010

1.LECTURE


Dix ans d’existence, pourtant le journal Le Souk n’en est qu’à son 17e tirage. Acharnement et ténacité ont marqué le parcours de l’association des étudiants en médecine pour combler le manque cruel de moyens et de sponsors pour parvenir à conserver ce journal. Un journal qui se veut être à la hauteur de ses lecteurs avec pour objectif : offrir une tribune de libre expression pour les futurs médecins.

Un slogan anime l’esprit de cette collectivité : “Je pense et surtout je m’exprime”, un slogan qui aurait dû trouver sa place dans les tribunes les plus officielles si ce n’est la répression intellectuelle et démocratique qui sévit dans la société algérienne. On est loin du comportement arrogant que l’on connaissait aux médecins et plus près de l’âme humaniste et particulièrement altruiste dont ces derniers font constamment preuve. Pour ce faire, cette association déroule des kilomètres de compresses pour apaiser la souffrance et la solitude de ces jeunes enfants happés par des maladies chroniques. Pour cela, ces étudiants n’hésitent en aucun cas à offrir des milliers de sourires et de tendres actions allant de la simple visite au chevet des malades, animée par des clowns, à la fabuleuse aventure d’une excursion organisée vers une plage ou une piscine. Le Souk est né de cette passion qui enflamme les jeunes à vouloir à tout prix changer le monde. Un devoir civique, moral… est certainement l’essence qui embrase chacune des idées imprimées dans Le Souk. Aucun domaine (vie sociale, prévention, culture, sport, politique…) n’est épargné pour confondre la réalité du vécu. Le Souk s’insurge et dénonce les injustices. Avec un certain courage qui fait défaut à certains, il ose remettre en cause telle gestion ou autre action entreprise au détriment d’une personne ou de la collectivité. Bravo à cette équipe et longue vie à l’association de ces futurs guérisseurs de l’esprit et du corps.
Sam H.
  Jeudi 10 Février 2005

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2005/02/10/article.php?sid=19124&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...