RSS

Coupe du monde : J-2 jours et 67 ans par Kamel Daoud

9 juin 2010

Contributions

Combien de jours nous séparent de la Coupe du monde : 02 jours pour l’équipe nationale, encore 67 ans pour que n’importe quelle équipe africaine atteigne la finale. Le peuple national est donc en vrac dans un seul avion : moyen préféré de rêver pour Bouteflika, comme pour son peuple colocataire. Et comme tous les peuples qui n’ont pas inventé l’avion,

nous avons peur dans le ciel. Le pilote reste un homme, Saâdane reste un volant, l’équipe algérienne reste algérienne malgré son statut de produit semi fini importé. Et donc, comme tous les peuples qui ne savent pas prendre les airs sauf morts ou martyrs, nous avons la terreur de l’écrasement, la peur de tomber si bas que les ex-Egyptiens vont marcher sur nous en riant comme des psychotropes arabisants, la hantise de revenir vers l’Algérie avec des pieds inutiles et des joueurs qui ne produisent plus le kérosène gratuit qu’ils nous donnaient depuis un an. Car au fait, cette peur est légitime : pas à cause des fils de Saâdane, mais à cause de ce que le ballon est devenu pour nous : la planche de salut de tout un peuple qui n’a pas fabriqué le Titanic mais qui coule quand même. Sans des victoires honorables en Afrique du Sud, le retour du pays vers lui-même sera dur et insupportable : le nombre de harraga va augmenter, celui des ingurgitations d’acide, celui des détournements d’argent pour s’enfuir, le chiffre des émeutes, des APC brûlées et des câbles électriques volés. Nous serons tous si tristes que tout le pays serait à refaire. Le foot algérien a été, lui aussi, investi par une surdose de politique et d’émotion. Il est devenu une sorte d’espoir de réaction contre les mauvaises indépendances. Tout le monde l’avait vécu ainsi après Oum Dourmane : la décennie noire n’a pas été close par le référendum, la réconciliation ou le discours, mais seulement ce jour-là. Et par le rire et le cri, pas par l’urne et les comités de probation.

Donc, pour cette fois-ci, la peur est là : chaque Algérien la transforme et la conditionne selon sa culture et ses convictions. Une frange utilise le précédent de jurisprudence de la victoire contre l’Allemagne en 82, d’autres préfèrent serrer les dents pour s’empêcher d’espérer, ces derniers répètent l’un à l’autre, comme des poteaux, infiniment la même phrase : «on ne sait jamais ! Le foot n’est pas une science exacte». Et tout cela pour quelle raison ? L’unique raison : on n’a plus que cela et personne ne veut revenir «à avant». La théorie charitable du «on est en coupe du monde et c’est déjà au-delà de nos prévisions en 2009» n’emballe plus personne : on est déjà intoxiqué à la joie et ce qu’on demande à cette EN, c’est ce qu’on demande à l’Etat et au Pouvoir depuis toujours : nous faire rêver un peu et nous emporter avec eux là où ils vont et avoir des buts. On espère donc. Quoi au juste ? Cette belle nationalité multicolore que même nos émigrés veulent partager avec nous au lieu de la fuir. On veut voler, gonfler les joues, crier et être fier au lieu de vivre comme des intestins. D’ailleurs, même les intestins rêvent. De quoi ? De devenir un jour des rubans de chapeaux.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...