RSS

Après l’indignation, quoi faire ? par Kharroubi Habib

9 juin 2010

Contributions

Concernant la tragédie humanitaire du Darfour, la communauté internationale ne s’est pas contentée de fustiger le régime soudanais. Elle a aussi pris des sanctions à son encontre et fait lancer des mandats d’amener internationaux contre son premier responsable, le président Omar El Bachir, et d’autres personnalités de son entourage. Elle ne s’est pas non plus contentée de formuler des condamnations sans lendemain s’agissant de la piraterie maritime qu’exercent en mer Rouge les bandits somalis.



Cette même communauté internationale, qui a fait preuve de détermination salutaire concernant les deux cas évoqués, se contente, s’agissant d’Israël coupable des mêmes délits reprochés au régime soudanais et aux pirates somalis, des seules déclarations d’indignation et de condamnation.

Pourtant, une commission d’enquête internationale diligentée par les Nations unies a bel et bien conclu à la réalité de crimes de guerre et contre l’humanité de la part de l’Etat d’Israël lors de l’agression par son armée de la bande de Gaza. Il est de même admis par tous que cet Etat s’est rendu coupable de piraterie internationale lorsque sa marine a arraisonné en zone maritime internationale, et de la façon sanglante que l’on sait, la flottille de bateaux des humanitaires qui a cherché à rallier la côte gazaouie.

L’une et l’autre raisons auraient dû pourtant permettre la mise en branle de procédures judiciaires internationales à l’encontre des responsables israéliens dont les décisions et les ordres ont couvert ces crimes. Il n’en est rien de cela dans ces mêmes chancelleries, qui ont poursuivi de leur vindicte les responsables soudanais, jusqu’à obtenir que le Tribunal pénal international lance des mandats d’amener contre eux. Au contraire, on les voit s’abriter derrière de subtiles arguties juridiques pour refuser que leurs justices nationale ou internationale se saisissent du cas d’Israël. Plus fort encore, elles manoeuvrent également pour empêcher que des acteurs tiers de la communauté internationale initient des procédures judiciaires contre l’Etat sioniste et ses dirigeants coupables des crimes en question.

Pourquoi donc Israël mettrait-il fin à ses méfaits, étant assuré que ces chancelleries lui éviteront sanctions et ennuis judiciaires internationaux. Et cela d’autant que même les Etats arabes s’interdisent d’agir dans ce sens sur l’arène internationale.

Alors, si l’opinion internationale relâche la mobilisation dont elle fait preuve suite à la dernière opération criminelle perpétrée par l’Etat sioniste au large de Gaza, Israël redoublera d’arrogance et s’engagera dans d’autres aventures criminelles dont nul ne pourra dire qu’elles ne sont pas prévisibles.

Des Etats-voyous, il en existe effectivement dans le monde, et il est salutaire que la communauté internationale s’active à les neutraliser. Mais pas en excluant de leur liste le plus dangereux d’entre eux, l’Etat sioniste, qui, à tout point de vue, surpasse les autres en terme de menaces qu’il fait planer sur la paix mondiale.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...