RSS

Rachel Corrie, vivante… par K. Selim

7 juin 2010

Contributions

Rachel Corrie, jeune pacifiste américaine écrasée le 16 mars 2003 par un bulldozer de l’armée israélienne, est toujours vivante : ce sont les barbares qui se piquent d’être un «îlot» de la démocratie et le poste avancé de la civilisation qui sont des morts.



Le nom de la militante américaine assassinée est revenu hanter ses assassins au large de Ghaza, assiégée avec l’immonde appui du quartet et l’indécente contribution égyptienne. La quinzaine de militants qui étaient sur le «Rachel Corrie», comme ceux qui les ont précédés dans la flottille de la paix, ne faisaient pas la guerre. Ils ont accompli un « acte politique » – le mot est présenté dans les médias pro-israéliens comme étant infamant – pour dénoncer une politique barbare d’enfermement de plus de 1,5 million de personnes punies, ne l’oublions jamais, pour avoir démocratiquement donné la majorité au Hamas.

Les neuf militants turcs qui ont été tués dans l’attaque israélienne ont été victimes du même acharnement froid dont ont fait preuve les militaires israéliens face à Rachel Corrie. Ils avaient mission de tuer. Ils l’ont fait. Yacin Buyuk, vice-président du Conseil turc de médecine légale, a indiqué que plusieurs martyrs ont été abattus par des tirs à bout portant. Le «Rachel Corrie» a été arraisonné hier, mais elle et des milliers de femmes et d’hommes libres dans le monde continueront à se battre contre la transformation de la bande de Ghaza en camp de concentration à ciel ouvert.

D’autres flottilles se préparent, alors que même ceux qui ont apporté leur onction au blocus de Ghaza commencent à avoir honte d’avoir été mis à nu par les militants de la flottille de la paix. Car il ne faut pas se leurrer : si l’Egypte a ouvert le passage de Rafah, c’est en réaction au fait que les Israéliens, dans leur maladroite riposte médiatique, n’ont cessé de rappeler que Le Caire et le quartet que dirige le malfaisant Tony Blair sont associés à ce blocus. Pour une fois, le constat des Israéliens n’est que la cruelle vérité et l’on se prend à espérer que le sursaut de pudeur du gouvernement de Hosni Moubarak durera très longtemps.

Si aujourd’hui, on entend le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche, Mike Hammer, affirmer que l’embargo est « intenable », ce n’est pas par humanité. Il s’agit juste d’une tentative de sauver la face et de limiter les dégâts.

La Turquie commence à afficher sa différence avec une vigueur remarquable, alors que les directions arabes vassales dans la région n’osent plus invoquer le fameux discours du Caire de Barack Obama pour faire croire qu’il existe un processus de paix.

Le porte-parole relooké de l’Empire suggère de renvoyer dos à dos les « extrémistes », ce qui est une manière, usée, de mettre sur le même plan l’assiégeur et l’assiégé. Cela ne marche pas. Le président des Etats-Unis est, par impératif de la fonction présidentielle de l’Empire, un homme qui agit. Mais s’agissant du monde arabe, de la Palestine, il ne fait, tout comme la Ligue arabe, que dans le bavardage. D’ailleurs, c’est son vice-président, Joe Biden, qui s’est chargé de justifier, dans un discours qui plaît aux ultras israéliens, l’attaque barbare contre la flottille de la paix. Dans le monde arabe, on en arrive à préférer la franchise stupide de George W. Bush à la malicieuse hypocrisie qui sévit dans l’actuelle administration américaine.

Rachel Corrie, symbole d’un désir de justice qui refuse de se soumettre, n’en finira pas de les hanter…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...