RSS

Ibrahim Hassan, un voyou déguisé en coach

5 juin 2010

Non classé

Si le comportement de l’ex- international Ibrahim Hassan a outré tous les Algériens qui ont suivi le match JSMB-Al Masry, il faut quand même reconnaître que nos amis Egyptiens nous ont rarement habitués à mieux dans toutes les confrontations footballistiques entre nos clubs ou nos équipes nationales. Mais cette fois encore les sautes d’humeur hystériques du coach d’Al Masry

dissimulaient plutôt mal des relents de préméditation avant les prochains rendez-vous entre l’Algérie et l’Egypte en Coupe du Monde car des provocations comme celle-ci on en avait rarement vues, voire jamais de la part d’un joueur de cette supposée dimension et qui plus est censé être un éducateur à la tête d’un club respectable et dans une compétition dont la renaissance se voulait avant tout fraternelle. Tout cela a été complètement mis en boite et froissé par l’un des deux frères jumeaux de la sélection égyptienne des années 90 devenu entraîneur sans doute malgré lui et qui s’en est pris violemment d’abord au quatrième arbitre l’Algérien Djaballah puis au referee marocain Ramsis, ensuite à la table du délégué qu’il a fait voler d’un coup de pied avant de détruire le micro de l’ENTV et de s’en prendre aux forces de l’ordre qui ont heureusement eu le sang froid de ne pas répondre aux provocations. Car c’était sûrement cela que cherchait Ibrahim Hassan en s’attaquant avec une violence inouïe à tout ce qui se trouvait près de lui avant d’aller faire un bras d’honneur ignoble en direction des spectateurs qui ne lui avaient pourtant rien fait eux non plus. Il est clair que pour beaucoup moins que ça un incident similaire en Egypte aurait amené son auteur au moins dans un commissariat et la suite, on la connaît puisqu’il y a encore cette affaire Belloumi qui date de 20 ans et que les Egyptiens n’ont toujours pas voulu enterrer alors que tout le monde sait que c’est du bidon. Le comportement de Ibrahim Hassan et même celui de son frère Hossam qui a été expulsé pendant le match est totalement honteux et indigne de deux soi-disant exjoueurs professionnels devenus entraîneurs et qui donnent une bien triste image de ceux qui sont censés éduquer les jeunes et véhiculer le bon exemple. On ose seulement espérer que les responsables de cette Union Nord Africaine de Football vont sévir avec la mesure qui s’impose après cet incident scandaleux et le message est aussi valable pour la CAF qui est le parrain de cette UNAF, même si son siège se trouve au Caire.

A. Raïs

L’Echo D’Oran du Dimanche 28 Décembre 2008

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...