RSS

On m’a cherché et on m’a retrouvé

4 juin 2010

Non classé

[Bouillon de culture] Commentaire sur : « Marcel MANDELKORN »"

Jeudi 3 juin 2010 15h23

Auteur     : mandelkorn (IP: 172.31.235.6 , 172.31.235.6)
E-mail     : marcel.mandelkorn@equipement.gouv.fr
URL        : http://societedesecrivains.com
Commentaire:
Je ne comprenais pas ce qui s’était passé. L’arsenal juridique et thérapeutique est fort, j’ai revu la personne qui m’a dit à l’armée: les trois médecins vous demandent », c’était dans une clinique en Normandie, il jurait d’en parler syndicalement, je ne comprenais toujours pas, s’il voulait d’une part mettre en évidence le fait qu’il m’avait connu

quelque part, et qu’il se souvenait des lieux, des évènements, des personnes qu’ils avaient côtoyée avec moi, qu’il m’avait pris en sympathie et qu’il m’avait en quelque sorte couver comme un oeuf, un embryon, un foetus. Voulait-il marcher sur mon père, sur l’autorité familiale, sur l’emprunte culturelle, ce n’était pas que pure coïncidence qu’il m’est dirigé en tout cas lors de la fin de mon service militaire sur l’autorité sanitaire des armées. Mais à ce stade ce n’étais que pure villégiature, que congé de convalescence, à un stade disons vraiment neutre. Souvent s’occuper de malades mentaux quant on a soi-même été versé dans le monde sanitaire ne relève pas que de la fiction. Avouez que ce serait bête de s’en priver. Si les noms, les personnages, les lieux et les évènements sont le plus souvent le fruit de l’imagination ou sont utilisés malheureusement fictivement, la ressemblances réelles, vivantes et mortes, des évènements ou des lieux reste aussi le plus souvent une pure coïncidence. Mais quand la mémoire reprend ces droits, c’est la vérité, il faut l’admettre. Ce voeu s’est donc réalisé et il fait suite au hasard des circonstances qui me pousseront un jour à écrire le tome deux des ESSAIS; Mais qui pilote vraiment le premier ouvrage, quel mot résumerait un livre peu propice aux réalités du secteur sanitaire d’un petit service militaire qui va devenir si grand, que ce sera bien ma politique, posture en partie psychiatrique, qui va triompher. Je n’ai pas tort, mais cette fois ce n’est plus un an et quelques, ou cette filature s’exerce, ce serait tout une vie…Finalement, on peut dire que je ne suis pas trop habitué au drame des autres mais je colle et devance comme un cadeau l’inepsie. Je ne peux plus décrocher car j’ai dépensé beaucoup pour coller ma vie à l’erreur humaine. Dans des endroits où règne l’hygiène mentale et la psychologie, on peut se le permettre, en dédoublants l’évènement et en le couplant aux lieux. Mais ça c’est après l’histoire sans cesse renouvelée. On m’a cherché, on va me trouver

Voir tous les commentaires sur cet article: http://nadorculture.unblog.fr/2010/02/19/marcel-mandelkorn-2/#comments

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...