RSS

L’artisan de l’ombre dans l’obscurité et il ne fait plus d’ombre

29 mai 2010

Non classé

[Bouillon de culture] Commentaire sur : « Saïd Sadi cet homme qui n’aime et ne pense qu’à lui même « 

Samedi 29 mai 2010 20h40

Auteur     : saci (IP: 86.67.69.139 , 139.69.67-86.rev.gaoland.net)

E-mail     : hamza.saci@laposte.net

Commentaire:

A l’artisan de l’ombre je vous direz ceci: J’ai croisé pas mal d’anti-Kabyle dans ma vie  d’exilé à travers le monde mais de ton envergure, JAMAIS. Pourquoi jamais! C’est parce que votre haine et gratuite et en plus  la honte que vous avez pour vos signer attaques, espèce d’SNP. Si Mr Sadi voulait attaquer réellement ce semblant d’état, pour ne pas utiliser le qualificatif qui lui revient pour ce Bled, il Réécrira seulement l’histoire d’Abdelkader et les carottes sont cuites pour vous, orphelins d’histoire et les grosses gueules, sur nos montages saintes, se terrons.

 

Cher artisan,sachez que Tizi-ouzou ,Bejaia ,Ighil-Ali ou JSK sont les gênes de la Kabylie et cette Kabylie qui est votre  souffre douleur est la mémoire vivante de la Numidie qui, grâce à elle, l’histoire a été véhiculée depuis des millénaires à nos jours dont tu n’es qu’un étranger et tout ce qui te rappelle les racines de mon pays te rappelle ton errance.

Amirouche n’est pas ce que tu penses, le sanguinaire fratricide n’est autre que ton décoré abdelka qui aux côtes du Général Desmishels massacré la révolte du valeureux Chélifien Hadj-Moussa et d’autres bassesses existes encore de nos jours menées par les tiens sans impunités O toi défendeur de Boumedienne,Benbella et la mafia actuelle de ton pouvoir.

Les kabyles et la Kabylie sont depuis l’histoire des foutouhates (15 siècle) à ce jour, ballotés, piétinés, humiliés et vous le savez et cela nourrit votre haine mais sachez bien ceci que, je te jure sur tout les souverains et guerriers de ma patrie d’avant que tu ne souilles et par toutes les vénérations et dieux que notre peuple a vénéré et auxquels avait réellement cru, que toi, l’artisan et ceux de ton espèce qui, aujourd’hui me font honte de dévoiler mon algérianité de mon environnement dans lequel je vis que je couvre, heureusement par ma Kabylite ,que les temps sont proches pour que vous nous acquittiez de votre dette. Trop tard maintenant, vos fusils sont armés à blanc.

Voir tous les commentaires sur cet article:

http://nadorculture.unblog.fr/2010/05/06/said-sadi-cet-homme-qui-naime-et-ne-pense-qua-lui-meme/#comments

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “L’artisan de l’ombre dans l’obscurité et il ne fait plus d’ombre”

  1. saci Dit :

    Je rectifie mon tir en présentant mes excuses à l’artisant dans l’ombre.La fragilité de mon amour propre bléssé m’a,hélas fait trompé d’adversaire en n’egligeant la source du commentaire.
    Votre ombre serait toujours omniprésante pour nous, grace à nous qui seront la combustion de ton énergie, et nous serons votre reflecteur ,on ne peut avoir peur de la nuit qu’elle nous rattrape vu qu’ellé est derriere et de surcroit notre but est presque atteint donc le chemin n’est plus long et nous nous réjouissons du pouvoir central qui est à l’aube de son crépuscule.Que les forces invisibles qui nous ont guidées sur les traces de nos anciens puissent garder en nous cette chaleur et cette volonté d’aboutir.
    A la prochaine poesie.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...