RSS

Passer de l’oralité a l’écriture

27 mai 2010

Non classé


La sixième édition du Salon du livre et multimédia amazigh qui s’est déroulée du 17 au 22 mai dans la ville de Bouira s’est clôturée. C’est la salle des fêtes de l’hôtel Sofy qui a abrité la cérémonie de clôture en présence du chef de cabinet et les responsables du HCA (Haut Commissariat a l’amazighité),

Youcef Merahi et Assad. Il faut dire que l’installation de cette édition dans des chapiteaux au niveau de la place de la concorde jouxtant la maison de la culture Ali-Zamoum et le siège de la wilaya était une très bonne initiative, C’est toute la culture amazighe qui a besoin de plus d’espaces d’expression … Dans son allocution, Le sgdu HCA, Merahi, estime que le salon qui est déjà habitué de la population de la wilaya de Bouira a gagné davantage de maturité, notamment avec la participation de plus d’une vingtaine de maisons d’édition, la présence d’écrivains, poètes et autres personnages connus dans la production en langue et culture amazighe, l’instar de Tahar Ould Amer, Brahim Tazaghart, Ben Mohamed, Abdellah Hamani etc. Le tamazight, considère Merahi a plus que jamais besoin de sortir de l’oralité, de la mémoire a l’écriture, d’autant que l’oralité est synonyme de l’oubli. Beaucoup de travail reste, donc, à faire pour sa promotion afin qu’elle ait sa réelle place. Toutefois, le sg du HCA n’a pas clôturé cette édition sans émettre quelques réserves et remarques surtout en matière d’organisation et de prise en charge des délégations participantes. Pour la prochaine édition, les responsables du HCA ont émis le vœu de faire en sorte de choisir le week end afin de permettre aux étudiants et autres, citoyens, travailleurs de se rendre au chef-lieu de wilaya pour visiter le salon…


27-05-2010

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...