RSS

Soug ennsa Par M. Mahdia Soug des salles de sport pour les femmes

22 mai 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

La mode n’a pas encore touché le pays profond, mais dans les villes, c’est une véritable industrie aujourd’hui: les salles de sport « ouvertes » aux femmes, les salles d’aérobic, les SPA, les saunas, les salles de gym et les salles d’esthétique spécialisée.

Si la femme d’autrefois se contentait d’un beau visage pour avoir un avenir et retenir un mari, aujourd’hui, le culte du corps chez les femmes remue tout un pays. Les Algériennes veulent un beau visage, mais aussi une belle taille, une silhouette svelte, des jambes galbées, des mains fine, des épaules redressées. Pire encore, ou mieux encore, certains maris, prévoyants, encouragent leurs femmes à fréquenter les salles de sport pour des raisons… d’investissement sur l’avenir : une femme entretenue et la garantie d’une fidélité conjugale garantie. Les deux parties du couple le savent même s’ils n’en parlent pas ouvertement. L’autre gain reste celui de la santé. Le sport, en règle général, et mis à part les sports de compétition, est resté un domaine réservé aux hommes depuis l’indépendance. Ce sont l’accès de la femme à l’emploi, au salaire, à l’indépendance, à l’égalité relative et les images du restes du monde, de Rotana à ceux de Miss monde, qui ont réintroduit en Algérie le culte du corps chez les femmes et, partant, dopé la demande pour des salles de sport féminines ou des créneaux horaires pour les femmes. On y perd peut-être un peu d’argent, mais la femme y gagne sa santé en plus de sa beauté. Les femmes algériennes redécouvrent donc leur corps, mais aussi les plaisirs sains du corps comme la vapeur, le sauna, la natation ou le massage. C’est un bonheur des villes qui n’est pas encore partagé avec les villages.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...