RSS

SIGNET Règne de l’autofiction

18 mai 2010

Contributions


Ce genre qui prospère de nos jours, des fictions tirées de son propre vécu, s’appelle l’autofiction. Il alimente quasiment à lui seul une bonne part du marché du roman. Il n’y a presque plus de place au bon vieux roman classique, fleurant bon la fiction étagée au besoin, laissant libre cours à l’imagination.


Frauda Amatit a eu raison d’y recourir. D’un point de vue formel, le genre passe merveilleusement bien et, qui plus est, il sied à l’histoire – la sienne – qu’elle veut nous raconter. À la fin, le récit étant si réaliste, on se demande si elle n’a pas inventé tout ça. C’est bien la preuve que ça fonctionne.
B. A.

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/05/18/article.php?sid=100282&cid=31

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...