RSS

Archive | 18 mai 2010

Ki Kount…ki wellit!!! Par Jawad M. Inquiétudes à l’approche des examens…

18 mai 2010

Commentaires fermés

Le Carrefour D’algérie A la veille du déroulement des trois épreuves de 6ème, du B.E.M. et du BAC, les élèves (leurs parents aussi) ne cachent point leurs inquiétudes et voudraient, oh combien, être rassurés. Ils se posent moult questions et craignent bien évidemment de mauvais résultats à ces examens.

Lire la suite...

Sra…ma…sra Par Sayah L’anonymat comme gage de société émancipée???

18 mai 2010

Commentaires fermés

Le Carrefour D’algérie Depuis la nuit des temps, l’homme cherche plus à nuire qu’à construire. C’est son dada.  Il est à la fois source de calomnies et gisement de médisances.

Lire la suite...

Point de vue Par Ahmed Meskine Un gouvernement hors-circuit

18 mai 2010

Commentaires fermés

Le Carrefour D’algérie Les raisons qui plaident en faveur d’un changement du gouvernement ou en son sein, sont en fait, de plus en plus nombreuses. D’abord parce que le communiqué de reconduction d’Avril 2009, juste après la réélection du Président

Lire la suite...

Pole&mic Par B.Nadir Une Histoire et des Sacrifices

18 mai 2010

Commentaires fermés

Le Carrefour D’algérie Certains croient que l’avenir de l’Algérie est comme incertain, sombre et flou. Ce n’est pas vrai, l’Algérien a toujours su s’en sortir avec ou sans ses gouvernants.

Lire la suite...

VIENT DE PARAÎTRE Odyssée de Ahmed Bencherif

18 mai 2010

Commentaires fermés

D’abord, ne pas confondre avec le colonel Ahmed Bencherif. II s’agit de Ahmed Bencherif, romancier et poète, un sexagénaire natif de Aïn-Séfra. II est l’auteur de plusieurs livres, entre autres la grande Ode, Marguerite Tome I et Tome II,

Lire la suite...

A FONDS PERDUS Les Algériens du Shâm

18 mai 2010

Commentaires fermés

Dans la morosité politique qui nous pèse, sur fond de reniements généralisés à notre Histoire, un récent ouvrage vient nous réconcilier avec nous-mêmes : Les Algériens de Bilâd ec-Shâm : de Sidi Boumediène à l’Emir Abdelkader (1187-1911), de Kamel Bouchama (*). Il faut reconnaître qu’on étouffait en ces temps d’algéro-scepticisme et d’ostracismes après des décennies […]

Lire la suite...

SIGNET Règne de l’autofiction

18 mai 2010

Commentaires fermés

Ce genre qui prospère de nos jours, des fictions tirées de son propre vécu, s’appelle l’autofiction. Il alimente quasiment à lui seul une bonne part du marché du roman. Il n’y a presque plus de place au bon vieux roman classique, fleurant bon la fiction étagée au besoin, laissant libre cours à l’imagination.

Lire la suite...

ENTRETIEN AVEC FAROUDJA AMAZIT «La maison Dior fait partie de mon destin»

18 mai 2010

Commentaires fermés

Le Soir d’Algérie : Quel chemin vous a-t-il menée vers l’écriture? Faroudja Amazit : L’écriture a toujours été mon compagnon de route dans mes moments de solitude, et ce depuis mon enfance. Contrairement à d’autres petites filles qui s’accompagnaient de leurs poupées pour jouer, j’aimais déjà griffonner, entendre le bruit du crayon craquer sur la […]

Lire la suite...

Larmes invisibles, souffrance vue

18 mai 2010

Commentaires fermés

On peut soupçonner Faroudja Amazit d’avoir eu très tôt envie d’écrire, non pas pour faire «écrivain» mais parce qu’elle avait une histoire à raconter. Elle le fait dans Les larmes invisibles avec la sobriété, la simplicité, le dénuement même, d’une conteuse minimaliste. Elle ne nous dit que l’essentiel et cela suffit à provoquer une émotion […]

Lire la suite...

SLIMANE AZEM Le poète de l’exil

18 mai 2010

Commentaires fermés

SLIMANE AZEM Le poète de l’exil

13 Mai 2010 – Page : 13 L’Expression «L’Algérie, mon beau pays / Je t’aimerai jusqu’à la mort / Loin de toi, moi je vieillis / Rien n’empêche que je t’adore / Avec tes sites ensoleillés / Tes montagnes et tes décors / Jamais je ne t’oublierai Quel que soit mon triste sort.» Slimane Azem

Lire la suite...

Lbène jusqu’au lit par El-Guellil

18 mai 2010

Commentaires fermés

Chaque jour qui se lève où l’humble chaabi cherche d’abord ses béquilles avant de se lever est une nouvelle épreuve pour mesurer l’énorme fossé qui sépare encore le discours aseptisé de la réalité malade, la parole naturellement facile de l’acte nécessairement difficile.

Lire la suite...

Amirouche Story par Kamel Daoud

18 mai 2010

Commentaires fermés

C’en est devenu une histoire féroce que personne ne regarde pendant qu’elle regarde tout le monde, qui ne veut pas finir et qui mange les morts en vomissant les vivants. Chaque matin, quand elle se lève, se lèvent avec elle les mêmes figurants : Saïd qui veut savoir qui a tué Amirouche pendant que Ali […]

Lire la suite...

L’EXASPERANT SUCCES DIPLOMATIQUE DE LULA ET ERDOGAN par K. Selim

18 mai 2010

Commentaires fermés

A la surprise, feinte ou sincère, de beaucoup de dirigeants occidentaux, le président brésilien Lula da Silva et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan ont réussi à négocier un accord avec le président Ahmadinejad sur le nucléaire iranien.

Lire la suite...

Un gâchis qui aurait pu ne pas se produire par Kharroubi Habib

18 mai 2010

Commentaires fermés

Après une semaine de paralysie totale du réseau des chemins de fer, les trains ont recommencé à circuler dimanche en fin d’après-midi. Au grand soulagement des usagers de ce mode de transport, mais aussi de la sphère économique qui dépend du rail pour ses approvisionnements ou livraisons.

Lire la suite...

Contribution : Cessez de mentir ! Par Makhlouf Touabi*

18 mai 2010

Commentaires fermés

[Bouillon de culture] Commentaire sur : « Ali Kafi : « Si Amirouche était en vie, il aurait exécuté Saïd Sadi » » Mardi 18 mai 2010 2h22 Auteur     : seule vérité (IP: 41.200.107.2 , 41.200.107.2) E-mail     : hekkou@live.fr Commentaire: Je suis outré. Nous avons assisté ces derniers jours à un déferlement d’histoire(s) de la part de certains personnages, […]

Lire la suite...

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...