RSS

Pole&mic Par B.Nadir Une Histoire et des Sacrifices

17 mai 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Certains croient que l’avenir de l’Algérie est comme incertain, sombre et flou. Ce n’est pas vrai, l’Algérien a toujours su s’en sortir avec ou sans ses gouvernants.

L’Histoire nous l’a enseigné. Notre Histoire contemporaine nous l’a enseigné au moins à deux reprises. La première, lorsque 22 personnes ont décidé de tout plier et de lancer le FLN, tout en décidant du déclenchement de la guerre de libération. Pendant sept ans de sacrifices, notre pays a accédé à son indépendance et cela en ne comptant que sur le peuple très opprimé. Ce sont tous de simples paysans, travailleurs et des jeunes qui ont pris les armes. Ceux qui n’ont pas pu rejoindre les maquis, ont été des fidèles de la « Djabha ». Rien n’a pu les corrompre et pourtant la France a tout tenté. Une poignée a trahi la cause des Algériens pour des raisons qui leur sont siennes mais pas uniquement  pour l’argent. Notre Révolution constitue notre fierté. On se sent encore fier de savoir qu’un simple film a provoqué la polémique en France. Et là, les harkis qui n’ont aucun justificatif, devront assumer leur  «trahison». Raison pour laquelle, les Algériens n’ont jamais mis sur le pied d’égalité les harkis et les  fils de harkis. Ces derniers sont des Algériens à part entière sauf dans certains cas. Je ne pense pas que les harkis auraient fait la même chose si notre révolution avait échoué. Les Français ne voudraient  pas que l’on parle de Novembre 54, car ils se souviennent qu’ils n’ont  pas été «humains». L’histoire se rappelle que l’Algérie est restée debout après 1991 et que personne n’est venu vers nous. Nous avons réussi et sans l’aide de personne à faire avorter le plan machiavélique des terroristes. Et nous avons su « pardonner ». Notre histoire est belle et pleine de sacrifices. Et donc ceux qui ne cessent de nous brosser des tableaux noirs sur notre avenir, devront se «corriger».

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...