RSS

Point de vue Par BOUHALI Abdellah Le fonds de la Zakat n’est pas une banque

17 mai 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Le fonds de la Zakat bien qu’il émane d’un principe noble et humain, n’a pas atteint les résultats escomptés et risque, faute d’une révision urgente de ses objectifs, d’être un échec total. Ce n’est pas parce que des aides ont été octroyées à quelques jeunes

que le fonds de la Zakat ne doit pas être critiqué. Bien au contraire, ce n’est pas là son rôle, ni celui du ministère des Affaires Religieuses. Ghoulamallah n’est pas Ould Abbés. Chacun des deux ministres doit oeuvrer dans le cadre de ses prérogatives. Mais Si Ould Abbés arrive, plus ou moins à cibler une population bien nécessiteuse à travers les différentes formules d’aides que l’Etat à mis en place, ce n’est pas le cas pour son collègue Ghoulamallah, qui, visiblement navigue dans des eaux, qui ne sont pas les siennes. En effet, le Fonds de la Zakat est assimilé par le département des Affaires Religieuses comme une banque qui prête de l’argent sans intérêt. Or, ce n’est pas du tout de cela qu’il s’agit, mais de répondre à des cris de détresse et apporter une aide nécessaire et urgente à des citoyens sans le sou. Ce chevauchement dans les prérogatives a créé une sorte d’amalgame et de confusion entre deux départements pourtant distincts. On ne sait plus finalement qui doit faire quoi. Le fonds de la Zakat n’est pas une banque, il n’est pas non plus l’une des formules d’aides aux jeunes à l’image de l’ANSEJ. Il doit avant tout parer au plus urgent et apporter une sorte d’assistance financière, pour des personnes en cessation de payement. Pour tout le reste, il existe d’autres formules tout à fait efficaces, dont certaines dépendent du ministère de la Solidarité Nationale. Reste à savoir si Ghoulamallah saura-t-il être suffisamment courageux, pour revoir sa copie ?

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...