RSS

Le nouveau mythe de rajeunissement chez le pouvoir par Kamel Daoud

16 mai 2010

Contributions

Crans-Montana. Cela ne vous rappelle rien ? C’était la bande annonce du fameux retour de l’Algérie (alias son président uniquement) sur la scène internationale dès 99. Pour ceux qui ont la mémoire longue, c’était le premier voyage du nouveau président 99 à l’étranger, pour un forum totalement banal, présenté comme un club de décideurs mondiaux. Depuis, le forum de Crans-Montana, on n’en entend plus parler. Ni à la présidence, ni à Ouled analogique. Nota bene du destin: Crans-Montana, en Suisse, nous revient aujourd’hui pour un meilleur usage, le stage de l’équipe nationale de foot en prévision du Mondial.



Tout cela pour rappeler, avec un humour maigre, le destin croisé de l’actuel pouvoir et d’une équipe de foot. On a, en effet, reproché à Moubarak, l’actionnaire unique de l’ex-Egypte, de « politiser » le foot, à défaut d’un peuple ; c’est aussi le cas pour chez nous.

Une théorie des pouvoirs explique, actuellement, que les sursis actuels du régime, il ne les doit ni au gaz, ni au prix du baril, ni à sa fermeté, ni à sa capacité à créer le consensus : c’est à une équipe de foot que revient le mérite d’offrir du temps et de la durée à ceux qui ne peuvent plus les acheter. La dernière rentrée sociale 2009, moment folklorique de tension entre le régime et ses épouses et ses enfants, a été sauvée par les matches avec l’ex-Egypte, entre autres. Il en est de même aujourd’hui pour un pays assis sur un banc public, construisant des métaphysiques molles entre le virement et l’ablution.

La Coupe du monde dans moins d’un mois sera donc un test dur pour la prolongation de l’équilibre des pouvoirs, disent les théoriciens du complot permanent : avec une équipe forcée à prendre sa valise dès le premier tour par exemple, il sera difficile de contenir la foule, même en important de la viande et en multipliant les effets d’annonce des chansons de soutien.

On comprendra alors pourquoi le régime joue depuis deux ans les ramasseurs de balles dans les stades, soigne cette équipe comme une armée de libération nationale et investit jusqu’au ridicule le mythe renouveau du nationalisme musculaire du sport et de la compétition.

Un bon chef de tribu est reconnu comme tel parce qu’il est le plus fort, parce qu’il a beaucoup de femmes, parce qu’il chasse mieux et parce qu’il sait raconter des histoires, celles des origines et des explications du vivant. Le foot et aujourd’hui le nouveau mythe de rajeunissement des pouvoirs volés dans le dos des indépendances.

Après la Coupe du monde donc, il faudra inventer autre chose et cela terrifie un peu les vieilles dictatures : le destin en croche-pieds de Moubarak, personne ne veut le connaître ni le revivre. Quand les joueurs algériens rentreront chez eux, en Occident ou à Sétif, il ne restera que nous et lui et trop de temps à remplir et à justifier.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...