RSS

Point de vue Par B. Nadir Notre TV qui discrédite tout!

14 mai 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Mardi dernier, notre «unique» nous a «tués à petit feu et cela pendant plus de 25 minutes où, le présentateur se contentait de nous lire en intégralité le communiqué sanctionnant la réunion du conseil des ministres présidé par Bouteflika.

Pis, le présentateur nous parlait avec un arabe châtié où, de nombreux algériens comme moi d’ailleurs, ne comprenait que «vaguement» certains termes. Notre «unique» donnait l’impression qu’elle s’adressait à un public «averti», connaissant les rouages et les entraves de la concession d’une terre agricole, de la saisie conservatoire des navires, de l’intervention de l’Etat, pour limiter le bénéfice du gain et/ou le plafonnement des prix des produits de larges consommation. En un mot, des termes «utilisés» par des spécialistes. Notre télévision vous oblige par de tels procédés d’aller voir ailleurs. Notre télévision n’a même pas eu cette «jugeote» de faire appel à de spécialistes, pour nous expliquer ce qui va changer. Et ce n’est pas la première fois, c’est la énième fois que notre télévision nous «nargue», par la lecture de longs communiqués. Notre télévision est la première à nous faire «bafouer» notre droit à la communication. Notre «unique » oublie que ses employés sont au service du citoyen. Franchement, certains nous diront qu’il ne faut rien s‘attendre de notre télévision, car étant au service du pouvoir politique. Si cela est sa vocation, elle rend mal son service. C’este en voulant faire «mieux», qu’elle discrédite le pouvoir et par là même, les institutions de l’Etat. Indirectement, notre télévision est allée jusqu’à discréditer l’élite et les intellectuels, qui ont eux aussi, leur vision sur les révisions des lois surtout celles concernant la sécurité que ce soit sanitaire, ou alimentaire.  Il est temps que les choses changent et la télévision en premier.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...