RSS

Pole&mic Par B.Nadir Encore des paroles!

11 mai 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Et voilà que tous les partis, ou plutôt les partenaires politiques du pouvoir se «réveillent», pour dénoncer le colonialisme français et activent pour une loi le criminalisant. Et là, on sent l’air de la «manipulation» purement politico politicienne.

Pourquoi tous «ces» partis n’ont  réagi qu’après la «révélation» de Belkhadem en rapport avec la présentation d’un projet de loi, qui criminalise ce colonialisme, en visant à discréditer la loi qui positive ce même colonialisme en France ? Et pourtant, certains en cessaient pas de «ternir» l’image de notre pays durant une certaine période, durant le début des années 90, en ne disant pas un seul mot sur le passé français en Algérie. Comme disent les observateurs de la scène nationale, c’est un revirement carrément à gauche. Il est clair que nos partis sont en panne d’idées, car ne pouvant plus offrir l’alternative politique et de faire des propositions concrètes pour l’amélioration de la vie. Nos partis acceptent l’état actuel et ne jugent pas utile d’aller en direction du peuple, surtout qu’ils sont indirectement assurés d’être présents dans les deux Chambres et Assemblées locales. Ils savent que la lutte pour les postes ne concernent que quatre partis politiques et donc il ne faudrait  pas trop se battre. Ils acceptent cet immobilisme politique. Dans une localité, les jeunes se heurtent aux forces publiques en exigeant la démission du maire, mais ce dernier ne veut pas démissionner et son parti ferme les yeux. C’est quoi alors cette «politique» où, l’on favorise la « violence», pour préserver le poste ? Pour certains, «ces» partis et quelques hommes politiques tentent de se racheter aux yeux du peuple surtout en ce moment où, l’on parle de guerre de clans et entre personnes durant la Révolution de Novembre. Aucun  de «ces» partis n’osera «forcer» la main au pouvoir, ou au cercle de décision d’opter pour une telle loi criminalisant le colonialisme en ce moment surtout que le pouvoir juge que cette loi ne serait qu’un coup d’épée dans l’eau.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...