RSS

Point de vue Par Ahmed Meskine 1,5 milliard d’euros de plus

11 mai 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Pendant que la réforme hospitalière était attendue du côté de l’amélioration de la qualité humaine des personnels de santé publique, on continue de croire dans le département de Monsieur Barkat qu’elle est une question d’argent,

ce qui a permis l’annonce d’une enveloppe de 1,5 milliard d’euros destinée à la seule rénovation de 320 hôpitaux à travers le pays. Evidemment, les «rénovateurs» sont prêts à prendre le départ de cette vaste opération d’enrichissement et se frottent déjà les mains à l’aide de leurs truelles pour les uns, de leurs pinceaux pour les autres. Menuiserie, de préférence en aluminium, maçonnerie, peinture, sanitaires, plomberie, électricité et le tour est joué: on a rénové. Réforme et rénovation iront ainsi de pair, mais une fois les ordres de services honorés et le trésor soulagé de l’argent de l’Etat, commenceront les petits soucis du bricolage à l’instar de toutes les administrations. Lorsque le Ministre déclare qu’«il est inadmissible que les Algériens continuent à se soigner dans des conditions difficiles», on est bien en droit d’attendre un véritable diagnostic qui nous informe sur les causes profondes du malaise du secteur de la santé. Particulièrement, depuis la décision politique et combien démagogique de la gratuité des soins. Depuis la banalisation du médecin et de son rôle dans la société. Depuis l’envahissement des espaces de santé publique par de faux syndicalistes dont le seul souci était de prendre leur revanche sur le sort. Pourquoi alors avoir attendu que les hôpitaux atteignent un niveau de décomposition alarmant, inhumain, pour lancer un plan de rénovation alors qu’il fallait mettre en place des programmes de maintenance préventive au fur et à mesure que les infrastructures présentaient des signes d’obsolescence? Lorsqu’on voit comment du matériel commandé en devises fortes périt dans des caisses, sans jamais avoir été utilisé pour différentes raisons, dont celle de la formation de personnels techniques. Lorsqu’on voit que des équipements et autres produits pharmaco-chimiques sont détournés, volés et que le patient doit se déplacer de son lit d’hôpital pour une analyse de son sang, on se demande ce que rénovation voudra dire dans cette nouvelle politique du Ministère de la Santé. L’hôpital est l’espace du pauvre et du démuni qui en attend au moins un peu de respect pour lui conserver ce qui lui reste comme dignité. Et si certains pensent qu’en injectant 1,5 milliard de dollars, les soins seront mieux dispensés, c’est qu’ils n’ont rien compris au système de santé en Algérie. Ou alors ce n’est pas ce qui l’intéresse. 1,5 milliard de plus ou de moins n’y changeront rien.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...