RSS

Pole&mic Par B.Nadir Notre et «leur» Histoire

9 mai 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

 

Notre histoire ou du moins l’Histoire officielle que nous avons apprise à l’école était des plus fantastiques. Nos hommes d’Histoire sont tous des héros qui se sont sacrifiés rien que pour la Liberté. Mais le temps use les Hommes en dévoilant leur «fragilité».

C’est ce temps qui est leur ennemi car l’homme ne peut vivre avec ses complexes. Il est obligé d’en parler pour se soulager. Aujourd’hui ou simplement ces dernières années, les langues se délient et on parle de notre Révolution. Malheureusement, leurs «vérités» ou «mensonges» nous ont frustrés et continuent à nous «frustrer» en déballant leurs différends sur la place publique alors que la partie «accusée» est absente car ayant quitté notre monde. On nous  parle de «liquidation» de «trahisons» et de «complot». C’est quoi alors cette Histoire qui s’est soldée par l’une des plus belles victoires de notre ère en faisant plier la France. Saadi a  osé écrire un livre sur un Héro, qui s’appelle Amirouche et qui dérange apparemment. Le livre n’est qu’un livre où le psychologue nous retrace l’itinéraire d’un militant de la cause nationale dans un style «libre» et non de celui d’un académicien. Docteur Sâadi a laissé paraître sa sensibilité et sa soif de liberté et de comprendre le pourquoi de la déchirure. Le plus important, c’est que le Docteur met la lumière sur le silence des uns et des autres en se demandant pourquoi n’a-t-on pas enterré Amirouche en rendant son corps à sa famille jusqu’au début des années 80.  L’écrivain Boudjedra sort de son silence et accuse de son côté le défunt Krim Belkacem d’avoir commandité le meurtre de Abbane Ramdane. Benchérif laisse croire qu’il aurait été obligé de suivre les instructions d’en haut pour cacher le cadre de Amirouche et Si Al Haoues pour «raison d’état». La fille de Krim ne jure que par réhabiliter la mémoire de son père. Ali Kafi, dont son livre retiré des étalages car portant atteinte aux Hommes et qui n’a apprécié personne sinon il aurait été mis sur inter Net, est sorti de son long silence pour «parjurer» Sâadi. Dans toute cette marmelade, je ne comprends rien mais j’ai compris que l’avenir nous appartient et que l’Histoire devrait être écrite par des historiens et les Hommes libres. Si leur histoire est une honte, notre Histoire est belle.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...