RSS

L’assimilation avec la France.

9 mai 2010

Non classé

[Bouillon de culture] Commentaire sur : « Saïd Sadi cet homme qui n’aime et ne pense qu’à lui même « 

Samedi 8 mai 2010 22h19


Auteur     : amazigh (IP: 41.201.35.158 , 41.201.35.158)
E-mail     : fatima10@hotmail.fr
URL        : http://facebook
Commentaire:

Il était normal que des gens qui réclamaient cette assimilation aient pour objectif de liquider les militants qui ont déclenché la Révolution.
Et depuis cette erreur fatale d’Abane ( l’incorporation des militants du CMA), il ne s’est pas passé un jour sans que des militants libérateurs ne soient assassinés ou dénigrés.


Abane fera les frais des agissements de ces gens qu’il a ramenés dans son sillage et ce sont eux qui sont derrière le complot qui l’a tué.
Abane sera la première victime des miltants du CMA qu’il a fait venir dans les rangs de la Révolution.
Les udmistes, les communistes, les oulémas, alliés objectifs du colonialisme allaient s’emparer de la révolution et de tous ses rouages en opposant les uns aux autres et en liquidant les plus en vue.
Dans un livre  » La guerre secrère d’Algérie » du Général Pierre Jacquin, on découvre que Ferhat Abbas avait même un numéro des services secrets français pour lesquels il travaillait.
Sadi n’a qu’à chercher à comprendre comment d’authentiques militants ont été liquidés à l’instar d’Amirouche et de Houes et ce ne sont pas Boumédiène et Boussouf mais c’est la machine introduite par Abane qui allait causer tous ces dégâts.
3. L’Algérie de 2010 est entre les mains des militants du CMA/
Si par la suite, Boudiaf a été tué c’est parce qu’il représentait un danger aux militants du CMA qui se sont emparés de la Révolution depuis 1956 et grâce à l’erreur d’Abane.
Ceux qui gouvernent actuellement l’Algérie avec la bénédiction de la France , ce sont les udmistes de Ferhat Abbas, les Oulémas de cheokh Benbadis et les communistes de Benali Benkort qu’Abane a voulu utiliser pour sa propre promotion.
Aux udmistes, nous devons « l’industrie industrialisante » et  » le capitalisme d’état » , aux Oulémas, nous devons « une révolution culturelle arabo-islamique » dans nos écoles et nos mosquées et aux communistes , nous devons  » une gestion socialiste des entreprises et une révolution agraire » dans les années 1960/1970.
Voilà comment l’Algérie a été gouverné par les trois segments les plus réactionnaires du Mouvement National depuis 1962.
Donc, Monsieur Sadi doit revoir sa copie car Amirouche n’est pas une victime de Boumédiène ou de Boussouf mais la victime d’un complot dont l’architecte naif a été Abane Ramdane lui-même, cet homme que toute la Kabylie élève au grade de  » stratège ».
Les militants du CMA ont utilisé le frère Benbella contre ses propres frères d’armes comme ils ont utilisé Krim, Bentobbal etc… contre Abane et autres.
Quand les décideurs ont fait appel à Boudiaf pour sauver l’Algérie,il était écrit quelque part qu’il allait subir le même sort car il représentait tout le contraire des militants du CMA qui se sont emparés de la Révolution et des destinées du pays.
4. Les gens qui parlent  » du Parti de la France » n’ont pas tord:
Le Parti de la France n’est pas une création de l’esprit mais une réalité vérifiée et elle a été installée par Abane dans toute sa naiveté lui qui croyait avoir sa propre clientèle en arrivant en retard dans le train de la Révolution en marche.
Si d’anciens officiers de l’armée française ont été encouragés par les gens du CMA à déserter cette armée française pour rejoindre les rangs de la Révolution, c’est en toute logique avec l’appui de la France qu’ils l’ont fait et c’était pour encradrer « leur propre armée » qui allait leur assurer la mainmise sur tous les rouages du futur état algérien en gestation.
Ceux qui nous ont gouverné depuis 1962 sont les alliés objectifs de la France coloniale car ils ont laminé tous les rangs de la Révolution en éliminant les véritables libérateurs
( la majorité ou la quasi totalité des chefs déclencheurs de la Révolution sont issus du PPA/MTLD) et il était normal que leurs ennemis du CMA les assassinent à partir du moment où Abane leur a ouvert les portes de la Révolution.
Je demanderais à Monsieur Sadi de réfléchir là-dessus au lieu de continuer à entretenir ces haines qui seront improductives pour la Kabylie.
Ceux qui ont tué Abane, ont tué Amirouche, Chabani, Khider, Krim… Boudiaf et ce ne sont pas forcément Boumédiène et Boussouf mais des gens que tu as peut être en estime.
Amazigh est capable de réfléchir sans haine comme le fait Said Sadi.

Voir tous les commentaires sur cet article:
http://nadorculture.unblog.fr/2010/05/06/said-sadi-cet-homme-qui-naime-et-ne-pense-qua-lui-meme/#comments

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...