RSS

Ki Kount…ki wellit!!! Par Jawad L’expert et l’homme à tout faire

9 mai 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

En quête d’embauche, un bonhomme se pré    senta un jour devant un chantier. Le contre maître lui demanda: «que sais-tu faire, toi?» Notre chercheur d’emploi lui répondit: «n’importe quoi!» Sur ce, le contremaitre lança, sur un ton ironique,

aux ouvriers se trouvant çà et là à travers le chantier: «écoutez vous tous! Vous êtes virés. Voici quelqu’un qui va tout faire et… tout seul!» Très significative, cette anecdote; n’est-ce pas? Qui, de nos jours, n’a pas rencontré un de ces «hommes à tout faire», qui prétendent connaître tous les métiers? S’agit-il d’une installation électrique, d’une plomberie, d’un ouvrage de maçonnerie, de carrelage ou de peinture…? Il vous répondra tout de suite: «khtak chi, rani hna!» Inutile, bien sûr, de préciser que le client n’est presque jamais satisfait. En fait, il n’y a peut-être aucune chance pour qu’il le soit ! En effet, comment quelqu’un pourrait-il exceller dans son travail s’il pratique trente six métiers? Impossible! Impossible aussi qu’il puisse un jour accéder à l’expertise. L’expert, ou le génie est celui-là qui a su se concentrer sur un seul métier, pour l’apprendre à fond et pour l’aimer d’abord; pour le simplifier et le raffiner ensuite. De la sorte, le métier choisi peut ne pas nous apporter la richesse certes, mais à coup sûr, il donnera un sens à notre vie. Un jour dans une entreprise nationale, une très grosse machine tomba en panne. Et pour la remettre en état de fonctionner, on fut dans l’obligation de faire appel au fournisseur (étranger) qui accepta de dépêcher un expert. Lors de son retour à l’aéroport, à l’ingénieur qui l’accompagnait «l’expert» précisa ceci: «je ne suis pas ingénieur, ni même technicien. Je ne suis qu’un simple opérateur machine! Seulement, j’ai travaillé sur cette machine pendant quatorze ans et je dois dire que je la connais par cœur». 

jawad_moumen@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...