RSS

Contribution : Lettre à Saïd Sadi Par Djeraba Mohamed

7 mai 2010

Non classé

[Bouillon de culture] Commentaire sur : « Saïd Sadi cet homme qui n’aime et ne pense qu’à lui même « 

Vendredi 7 mai 2010 3h36


Auteur     : PatrieAlgerienne (IP: 41.200.107.146 , 41.200.107.146)
E-mail     : amiculteur@hotmail.com
URL        :
Commentaire:

Il m’arrive, quand les circonstances l’exigent, de m’adresser par voie de presse à des personnes, indifféremment de leurs fonctions ou de leur adresse philosophique, idéologique ou partisane, impliquant des faits et événements de la guerre de Libération nationale et qui dépasse et de loin nos cercles de pensées même si nous partageons un ensemble de valeurs humanistes. Nos chemins ne se sont pas entre-croisés même si nos parcours personnels ont connu des similitudes. Vous avez connu la prison pour vos idées, je l’ai aussi connue une vingtaine d’années avant vous.


N’ayant pas la même verve discursive qui vous caractérise, je voudrais simplement vous dire que je partage avec vous l’intérêt porté aux choses de l’histoire. Ni vous ni moi sommes historiens de métier. Vous avez parfaitement le droit et le devoir, au regard de vos capacités intellectuelles, d’écrire sur un sujet d’histoire. Il en est de même pour moi et pour tout Algérien capable de le faire. Je n’ai pas encore lu votre ouvrage et lorsque ce sera fait, je pourrais émettre des critiques, des réserves, des divergences sur le contenu. C’est le droit de tout un chacun. Je pourrais aussi y voir des convergences, des similitudes ; cependant cela n’est guère important. Au-delà de toute contingence, je vous fait part de mon appui pour la démarche d’écrire indépendamment de son contenu. J’espère qu’il est de même pour vous à l’égard de ceux capables d’écrire. Depuis de longues années, j’ai écrit sur le colonel Chaâbani avec plus ou moins de bonheur (voir mes mémoires) mais je ne suis pas arrivé à faire émerger suffisamment et de façon plus marquée la personnalité de ce grand combattant. Par contre, j’ai écrit sur le colonel Lotfi, une autre icône de l’histoire algérienne. De grâce, docteur Sadi, écrivez encore et encore. Si Dieu me prête vie, je ne cesserai de vous lire et assurément vous contredire, vous critiquer ou vous appuyer, le tout dans le cadre d’un débat serein et constructif. Vous et moi connaissons des vérités comme le commun des Algériens, écrivons librement sans exclusive, dans le respect des hommes vivants ou décédés. Luttons ensemble contre l’esprit de l’autodafé, contre la récupération ou l’instrumentalisation de tel ou tel autre héros, fait ou opinion à des fins sans relation avec la grande guerre de libération, débattons mais sans polémique. Dans mes interventions (ouvrages ou articles de presse), je ne cessais de répéter, presque obsessionnellement, que 1954 fut l’œuvre des hommes qui n’étaient ni anges ni démons.
D. M.

Voir tous les commentaires sur cet article:
http://nadorculture.unblog.fr/2010/05/06/said-sadi-cet-homme-qui-naime-et-ne-pense-qua-lui-meme/#comments

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...