RSS

Guelma rend hommage à Mohamed Dib

4 mai 2010

Non classé

Dans le cadre de son programme annuel , l’Association pour la promotion du tourisme et de l’action culturelle de la wilaya de Guelma a organisé, dimanche 2 mai, une conférence- débat commémorative, à l’occasion du 7e anniversaire de la mort du célèbre écrivain algérien, Mohamed Dib.

Des hommes de culture, journalistes et écrivains ont rendu hommage, au théâtre Mahmoud- Triki de la ville de Guelma à cette grande figure littéraire. Dib est, sans conteste, l’une de plus grandes plumes de la littérature algérienne d’expression française, il nous laisse une œuvre magistrale marquée d‘une perspicacité rare, qui comprend des romans, des recueils poétiques bouleversants et des œuvres théâtrales : la Grande-Maison (1952), l’Incendie(1954), Un été africain (1959)… Parmi les intervenants, on notera la présence de Bahlouli Abdelaziz, réputé pour sa capacité à maîtriser la langue française à la perfection, acquise lors d’une carrière longue et distinguée au sein de l’inspection générale de l’enseignement secondaire de Guelma. Au cours de son intervention, M. Bahlouli a retracé brièvement le parcours plus qu’honorable de Mohamed Dib, qui, selon lui, occupe une place très congrue dans l’histoire de la littérature algérienne d’expression française.
La presse honorée
En marge de cet événement qui coïncide avec la veille de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse, les autorités locales et les organisateurs de cette rencontre ont honoré les correspondants locaux de presse. Des prix de journalisme, créés à la mémoire de Mohamed Dib, ont été décernés lors d’une petite cérémonie conviviale à plusieurs titres nationaux et régionaux.
Noureddine Guergour

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/05/04/article.php?sid=99637&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...