RSS

Soug ennsa Par M. Mahdia L’heure heureuse d’autrefois

14 avril 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

C’est l’heure de la baraka pour les femmes au foyer: de 13 heures à 15 heures 30. C’est l’heure bénite pendant laquelle l’époux est au boulot, les enfants à l’école et les voisines chez elles. C’est l’heure pendant laquelle

la femme au foyer oublie un peu le foyer et revient soit sur sa jeunesse et ses rêves, soit vers ces moments de solitude qui lui manquent tant depuis son premier jour de mariage, soit vers l’avenir tel qu’il aurait dû être si elle avait choisi un autre homme ou si elle n’avait choisi personne qu’elle-même pour continuer sa vie en ne comptant sur personne. Pour les jeunes mariées, c’est l’heure de la nostalgie et du souvenir donc. Pour les femmes âgées, c’est l’heure propice pour la sieste et du repos volé à l’emploi du temps toujours chargé. Pour les femmes d’âge moyen, c’est l’heure où elles se souviennent de leur corps, des premières rides de leur visage, de la couleur du rouge à ongle et des robes à venir ou à demander à l’oreille du mari, au soir, quand tout le monde dormira. Pour celles qui s’en souviennent, c’est pendant cette heure que nos grand-mères préparaient le meilleur M’bessess, le meilleur « Baghrir » et les thés les plus sucrés qui nous attendaient tous à la sortie des écoles ou des bureaux. C’était l’heure heureuse de nos souvenirs, avant l’invention des céréales et des pâtisseries à chaque coin de rue. C’est la seule heure qui reste entre les mains d’une femme quand elle sort de la maison de son père. C’est l’heure où le temps s’arrête parce qu’une épouse s’arrête de faire en même temps la machine à laver et la cuisinière.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...