RSS

Fika baraka par El-Guellil

14 avril 2010

Contributions

On n’a rien, mais on n’a besoin de rien. On vit très bien, on ne manque de rien mais alors pas du tout. J’ai pas de maison mais c’est quoi une maison, c’est rien. J’ai quarante ans, el-hamdoullah, je vis avec mes parents, mes parents vivent avec moi. Pourquoi leur faire du chagrin. Trouver une femme qui ne pourra pas les supporter et qu’ils ne supporteront sûrement pas. El-hamdoullah. La pension du père arrive. Moi je ne travaille pas, ce n’est pas parce que je n’ai pas de métier ou de compétence. C’est jusque… il faut avoir du piston pour trouver un job.



El-hamdoullah, mon nif est intact.

Mon frère aussi. Son rêve était de me ressembler. Dieu a exhaussé ses vœux. Ses diplômes, il les a eus. Comme moi. Comme moi, il a fait des petits boulots. Il ne travaille pas actuellement. Il aime une femme sur Internet. Le cybercafé lui sert de studio pour la rencontrer sur écran. El-hamdoullah. Sauf que j’ai peur qu’un jour le PC qu’il loue pour une demi-heure tous les jours, j’ai peur que ce pauvre ordinateur tombe en enceinte. D’autant que l’avortement est interdit au bled. C’est pour ça que j’ai demandé au gérant du cyber de faire attention à son matériel. De le protéger et installer des contraceptifs qu’il pourrait télécharger gratuitement sur Internet. Jusqu’ici, el-hamdoullah, il a suivi mes conseils et la seule grossesse qu’il a eue, c’est la clientèle. Elle grossit de plus en plus. Son local est tout le temps complet.

Quand je lis les journaux et que je vois ce qui se passe, je lève mes bras vers le ciel et je dis el-hamdoullah, aucun pickpocket ne m’a fait les poches. Il ne trouvera rien, mais le fait d’être visité par la main étrangère de l’impérialisme dérange mon intimité.

En résumé, dans le bled on est certain de ne pas crever de faim puisqu’il y a beaucoup d’étrangers qui investissent dans le pays, ils ouvrent des fast-foods partout, c’est très cool. Au pire des cas, les importateurs s’occuperont d’importer la nourriture de conserve de la Malaisie, de l’Indonésie, de la Turquie et même de Chine maintenant. Le pouvoir d’achat baisse peut-être mais l’essentiel c’est que ceux qui nous gouvernent ne meurent pas de faim, c’est pour ça qu’on essaye de les entretenir au mieux.

 Non, non, Hamdoullah, ya sidi, nous avons le gouvernement le plus solide jamais vu, même les monarchies n’ont pas sa longévité ! Fika baraka.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...