RSS

Si jeuness savait… , A 77 ans, il avale des dizaines de km à vélo

13 avril 2010

Non classé

Look sportif, dynamique, Kadri Chikhoune, 77 ans, retraité de l’éducation et résidant à Ighzer Amokrane(Béjaia), demeure encore et toujours un inconditionnel du cyclisme. Il s’entraine sans relâche ceux fois par semaines et il parcourt plus de 100km à vélo en franchissant plusieurs côtes : pour ceux qui connaissent la r »gion d’Akbou, son itinéraire habituel est: Chikoune-Laazib- La ZAC-Guendouza – Arafou-Ighram

et retour par la RN26. « monter la côte à vélo, c’est ma spécialité, j’ai encore les jambes solides! », nous di-il avec fierté. Le jour d’entrainement , M Chikoune se léve tres tôt , et avant d’entamer son trajet, il tient à enfiler sa tenue de cycliste avec tous ses équipements: casque, gants, maillot de corps, cuissardes, lunettes etc. Il aime bien faire les choses. La passion du cyclisme l’anime depuis l’âge de trois ans quand son père , commençant de son état, lui avait offert un petit vélo mignon, »depuis ma scolarisation, le vélo me servait de moyen de transport pour aller à l’école qui se situait à Ighzer Amokrane , à quelque kilomètres de chez moi, au village Chikoune » se souvient-il. Et de poursuivre: » Auparavant, à l’époque ou les voitures était rares en Algérie, j’allais et je revenais à vélo jusqu’à bougie (béjaia ). je pourrais encore le faire mais je n’ai plus le temps comme avant ». A l’indépendance nationale, Kadri était de ceux qui ont milité pour vulgariser le cyclisme en Algérie . Il a eu ensuite à occuper le poste de vice-président de la fédération algérienne de cyclisme .S’il n’a pas eu la chance de participer à de grandes courses durant sa jeunesse , il a réussi tout de même a décrocher deux fois les titre de champion d’Algérie de vitesse et de poursuit individuelle en tant que vétéran. Aussi M Chikoune a plein de souvenirs de jeunesse liés au cyclisme à nous raconter. En voici un  » Quand j’etais adolescent, il y avait des courses cyclistes a Akbou auxquelles je ne pouvais hélas pas prendre part.j’ai alors proposé au champion, un espagnol, de faire la ourse avec moi , il a accepté et je l’ai battu! (rire) Les anciens d’Akbou s’en souviennent encore » De même que Kadri Chikoune est l’un des passionner du cyclisme algérien ,il est également l’un des pionniers de l’école algérienne. Juste après l’indépendance , il avait enseigné le français avant de devenir directeur d’école primaire à Alger. selon les témoignages de ses anciens éléves, quand il était directeur il allait à son école à vélo . Ses écoliers étaient tout fiers d’avoir un directeur sportif… Enfin, Kadri qui est actuellement neuf fois champions de cyclisme parmi ses fils et petits-fils un homme super occupé. il aime bricoler, il est président de l’association de son village, etc. Mais , quel est son secret pour rester si jeune à cet age-la? A cette question, il répond d’un air sérieux : » je n’ai jamais fumé, jamais chiqué, jamais bu d’alcool. je vous fais une confidence : j’adore aussi la danse! (rire). Je marche beaucoup . J’aime la vie et je veux la croquer à belles dents. Je fais du sport pour bien manger. J’évite les abus mais je mange de tout , je n’ai pas de préférence pour un plat bien crépie . par contre , je mange beaucoup de légumes . je dors très tôt et je me lève très tôt . Quand je dois m’entrainer à cin heure moins le quart je prends le vélo! ».

Karim Kherbouche

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...