RSS

Raymonde BOYER: « La colline aux hirondelles » Peut-on oublier sa jeunesse, ou l’histoire des Pieds Noirs.

12 avril 2010

Colonisation

1962. Ils sont trois enfants embarqués avec Ray, leur mère, sur le Kairouan à destination de Collioure. Ils ont dit adieu définitivement à Alger et vont s’installer à Palavas, dans une location de vacances, en attendant mieux. Edmond le fils aîné, handicapé mental ; Francine l’adolescente aux allures de vamp ; et Jackie, qui ne parle plus depuis le mitraillage d’une terrasse de bar. Réfugié dans son imaginaire de petit garçon muet, il reconstruit à sa manière les événements tragiques qu’ils viennent de vivre, dans une conversation télépathique avec sa soeur et surtout, dans un dialogue fantasmatique avec son père, resté dans la clandestinité en Algérie. Au pays des «  blonds-blonds », des Français de France, il ne fait pas bon être rapatrié. Jackie, qui a caché une photo de son père dans la caravelle qu’il traîne toujours derrière lui, est bien le seul à croire qu’ils connaîtront à nouveau les dimanches à Sidi-Ferruch…

 


 Comme dans son premier roman, Christophe Léon déploie une langue puissante, au service de situations étranges et violentes. Loin d’un récit nostalgique sur les rapatriés d’Algérie, Palavas la Blanche pose un regard singulier sur la Guerre d’Algérie, où les enfants sont témoins de l’horreur et la transfigurent, tel ce fellagha torturé dans l’atelier du grand-père ressuscité en Christ de Mantegna.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...