RSS

Pole&mic Par B.Nadir Le permis de la «honte»!

12 avril 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie


Que dire de plus que ce qu’ont révélé les spécialistes sur les nouvelles dispositions du code de la route? Ils ont presque été unanimes à indiquer que les nouvelles dispositions ne sont pas compatibles avec la réalité du terrain. Ils estiment que c’est un code des «sanctions» et que pour une «petite» erreur, l’automobiliste se voit retirer son permis.

C’est ainsi que lors de la session «Entre principes de l’éthique professionnelle et méthode d’adaptation des contraventions et de traitement envers les contrevenants», le chef du bureau de la formation au niveau de la sûreté publique de la wilaya d’Alger n’est pas allé par trente six chemins pour exprimer ses «réserves» où il a, d’ailleurs, appelé les agents de l’ordre public à ne pas appliquer ces dispositions avant la promulgation des textes qui expliquent en détails leur application dans quel cas il faudrait les mettre en œuvre. Un membre de la commission de retrait du permis de conduire à la daïra de Sidi-M’hamed n’a pas été tendre avec  tout ce qui se passe en allant jusqu’à parler d’abus. Or, le ministre estime le contraire en laissant entendre que les nouvelles dispositions ont été fructueuses avec une diminution des accidents de la route. Deux semaines après, des citoyens expriment leur colère sur les forums et la presse écrite a même rapporté que des citoyens auraient protesté à Alger. Infirmation qui n’a pas été démentie. En Algérie, dès qu’on ferme l’œil sur un mouvement, celui-ci finira par se généraliser. Ces derniers temps, nous sommes en train d’assister à une nouvelle forme d’appels de protestation, soit par le net. Chez nous, on ne parle pas de la corruption, d’abus et de hogra des services de police ou de gendarmerie dans les retraits de permis. Et pourtant, on parlait dans un passé tout récent du permis à points. Alors pourquoi ce revirement brusque?

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...