RSS

Le sens des mots qui n’ont pas parlé: la dignité faite femme, l’orgueil d’une femme, la fierté d’être femme et l’égo au féminin.

12 avril 2010

Non classé

 

 

[Bouillon de culture] Commentaire sur : « Anonymes « 

 

Lundi 12 avril 2010 11h24

Auteur     : yano (IP: 41.201.192.97 , 41.201.192.97)

Commentaire:
Si vous vous êtes trouvée un jour en phase et harmonie avec un monde qui ne vous (re) connaîssait  pas, vous êtes peut être une fille comme moi.

Si vous vous vous êtes trouvée contrainte de vous isoler pour vous découvrir , vous retrouver, vous êtes peut être un fille comme moi.



Si vous avez un jour, préféré l’ombre à la lumière car plus propice à la rêverie et la réflexion, vous êtes peut être une fille comme moi.

Si vous vous êtes demandée un jour d’où vous veniez , où vous alliez, vous êtes peut être une fille comme moi.

Si chaque pas fut un défi, chaque réussite une conquête, chaque acquisition presque une défaite, vous êtes peut être une fille comme moi

Si vous vous êtes perdue après vous être retrouvée puis encore une fois reperdue, vous êtes peut être une fille comme moi.

Si l’amour , croyiez avoir reçue pour plus tard découvrir que vous n’avez rien eu, vous êtes peut être une fille comme moi.

Si vous avez souffert à être la souffrance, si vous avez eu peur jusqu’à pouvoir la vaincre, à la limite de l’entendement, vous êtes peut être une fille comme moi

Si vous vous êtes sentie écrasée, et dû votre dignité refouler, vous êtes peut être une fille comme moi.

Si vous avez dû être un ange quand vous pensiez démon, si vous avez dû occulter vengeance pour cultiver pardon, vous êtes peut être une fille comme moi.

Si un jour vous avez aimé lire puis un jour aimé écrire, vous êtes peut être une fille comme moi.

Si votre voie est l’égarement pour ensuite pouvoir trouver raison, vous êtes peut être une fille comme moi

Si votre dada sont les enfants, juste pour ne pas toucher le fond, vous êtes peut être une fille comme moi.

Et si vous êtes une fille comme moi, j’aurais voulu vous rencontrer, pour ensuite pouvoir partager le sens des mots qui n’ont pas parlé:

la dignité faite femme, l’orgueil d’une femme, la fierté d’être femme et l’égo au féminin.

Yano
http://mayaime.wordpress.com/?s=orgueil+ego

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Le sens des mots qui n’ont pas parlé: la dignité faite femme, l’orgueil d’une femme, la fierté d’être femme et l’égo au féminin.”

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...