RSS

« Le matin des magiciens », de Pauwels et Bergier, « Le crépuscule des magiciens »

8 avril 2010

Non classé

  Adolescent, j’ai lu « Le matin   des magiciens », de Pauwels et   Bergier, qui m’a fasciné. Je   voyais déjà l’avènement d’un   homme nouveau aux pouvoirs   infinis.    

   

          Un de mes amis, rationaliste   convaincu, m’a suggéré de lire   « Le crépuscule des magiciens », un   ouvrage publié par l’Union   Rationaliste.J’ai été secoué dans mes   convictions, et suis passé d’un   extrême à l’autre: je me suis   inscrit à l’Union Rationaliste.Et je suis devenu une sorte   d’ »intégriste du rationalisme »…        

             Tout ce qui ne pouvait pas être   expliqué par la raison n’existait   pas.         4 ans ont passé.        

           Un jour, j’ai accepté de   participer à un seminaire de Mind   Control. Je décris cette   expérience dane mon livre « La   Dynamique Mentale »:         « Tout va bien, sauf pour ma   mère. Confiante au début, elle   doute maintenant d’elle-même, et   à l’avant-dernière partie du   séminaire, au diagnostic mental à   la Cayce, elle ne peut plus se   relaxer.        

              Très nerveuse, elle est   inquiète. Je vais la rassurer,   m’enquiert auprès de son «   directeur » et de son «   observateur » du cas qu’il faut   diagnostiquer. On me remet la   feuille. L’auteur y a noté : «   cataracte interne de l’oeil droit.»      

                Autre renseignement noté :   c’est une petite fille de 10 ans.   « Détends-toi… Dé  tends-toi…» Elle plonge, bercée par ma voix   qui la met en confiance.         Lorsque je lui demande ce   qu’elle voit :  « Je ne vois rien, c’est flou.»        

         Puis, brusquement, c’est parti.   Pendant près de 40 minutes,   ma mère va parler d’une enfant   qu’elle n’a jamais vue, sera émue   par ses difficultés, partagera   ses joies et ses peines, dira ce   qu’il lui faudrait pour qu’elle   se rétablisse.         Lorsqu’on connaît quelqu’un   aussi bien – sa mère -, qu’on la   voit soudain transformée en   « médium », et que l’intensité   émotionnelle du discours vous   fait bien sentir la gravité de la   situation, cela crée un choc. 

Voici le texte des notes que j’ai   prises :        

« C’est une petite brune, aux   cheveux courts au carré. Son oeil   droit. Il est mauvais. Je n’y   peux rien. Il faudrait qu’elle   développe d’autres sens, qu’elle   reprenne goût à la vie. Elle a   besoin d’air, de la nature, de   jouer. Son autre oeil n’est pas   mauvais, elle devrait le faire   travailler plus. Elle a une   petite bouche, des lèvres minces.   Elle a soif d’apprendre,   d’étudier. Il faudrait lui   enseigner la musique. Il faut lui   apporter beaucoup pour qu’elle ne   se sente pas abandonnée. Il lui   faudrait des animaux, un chien.   Qu’elle aille se promener avec   lui, qu’elle courre (…) qu’elle   fasse quelque chose de ses mains,   qu’elle se sente utile, qu’elle   apporte quelque chose à d’autres   êtres qui ont besoin d’elle,   besoin de tendresse. Ses parents   ne lui en donnent pas assez. Ils   devraient la traiter comme une   enfant normale, ne pas lui faire   sentir son handicap, etc. » 

40 minutes… Je ne peux plus   l’arrêter. Elle décrit le cadre   de vie, la maison, le caractère   des parents. Un petit   attroupement se forme autour de   ce cas si longuement traité.         Dans une telle masse de   renseignements, certains doivent   être erronés ! Nous allons voir   l’auteur du cas. Sa stupeur est   indescriptible. Chaque phrase   éveille en lui une résonance plus   grande.      

      « C’est exact, parfaitement   exact, en tous points. »         En repensant aux centaines   d’expériences dont j’ai été le   témoin depuis, je suis   bouleversé. »        

          Rien de tout ce que j’ai vécu là   n’est compatible avec la raison.         Une image, tirée du tarot, me   vient en mémoire: la lame 21, le   Fou. Un chien lui mord les   mollets. Une des interprétations   est que ce chien est la raison.        

La raison, une petit chien qui   jappe et nous prévient?        

Seulement cela? Comprenez-moi bien, la raison   EST importante. Mais elle n’est   pas tout.         Remettre sa vie entre les mains   de la raison, c’est se priver de   tout ce qui est grand dans la   vie: l’amour, la créativité,   l’enthousiasme… la folie de   l’originalité.  Je rencontre souvent des gens   qui sacrifient leur bonheur sur   l’autel de la raison. Quel   gâchis!  Le petit chien jappe, vous   prévient, mais ce n’est qu’un   petit chien.       

Restez à l’écoute de votre   intuition. C’est un guide souvent   plus sûr que la raison.        

Bien amicalement,         Christian                    

……………………………..  chalet Imniac 27, Chesieres, VD CH 1885, SWITZERLAND  To unsubscribe or change subscriber options visit:

http://www.aweber.com/z/r/?zJzMbGwctCwcjJwMzKwctEa0bGyszEwMrA==

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...