RSS

Lecture L’engouement des enfants pour les livres encore intact

2 avril 2010

1.LECTURE

L’engouement des enfants pour les livres n’a pas disparu même si la «concurrence» de l’Internet, à la faveur des nombreuses opportunités que cet outil permet, a quelque peu émoussé le goût de la lecture, a-t-on constaté vendredi,

au 3è salon international de l’enfant dont la clôture est prévue dimanche 3 avril. Accompagnés de leurs parents, les enfants s’attardent longuement au niveau du stand réservé aux livres, par ce salon organisé à la Safex (Alger), affichant un grand intérêt pour toutes les publications exposées. «Souvent attirés par les couleurs et les formes originales des ouvrages, ils demandent ardemment à leur parents de leur en acheter quelques uns», a affirmé M. Mohamed Krardjoudj, gérant d’Ediculture, une entreprise d’édition, d’importation et de distribution du livre, présente à ce 3è salon international de l’enfant. Pour ce gérant, avoir un stand d’exposition de livres dans un salon international peut «contribuer aux efforts déployés dans le but de promouvoir la lecture, d’autant qu’elle a quelque peu subi les effets de l’essor fulgurant pris par Internet». Familiariser l’enfant avec le livre et le lui faire parvenir «constitue assurément notre plus grand défi», a-t-il dit, ajoutant que «du fait que l’enfant est l’adulte de demain, il est vital de lui faire inculquer le goût à la lecture dès son plus jeune âge car un enfant qui lit nous rassure quant à l’avenir». Plus de 1000 titres sont exposés au stand de cette maison d’édition a précisé son gérant, soulignant que les thèmes inhérents aux publications sont variés (contes, histoires…), avec toutefois une prédominance de l’aspect éducatif et pédagogique. Il a en outre mis l’accent sur le fait que certaines publications exposées permettent à l’enfant d’apprendre tout en s’amusant, citant en guise d’illustration le jeu de lettres (l’esprit du jeu d’échecs avec des lettres) ou alors un livre contenant de nombreux jeux éducatifs lesquels ont pour finalité de permettre aux bambins d’apprendre à compter jusqu’à cent.

L’Echo d’Oran

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...