RSS

Attention panneaux de danger!

2 avril 2010

Contributions

L’insistance avec laquelle revient le thème des nouvelles prescriptions découlant du récent code de la circulation routière en vigueur depuis peu, prête à inquiétude, ce qui ne peut exonérer d’un débat ample à tenir de toute urgence

sur cette question sujette à controverses. In limine litis, force est d’observer et ceci à l’état brut, que la rigueur et la sévérité qui semblent exhaler de ce texte sont inversement proportionnelles au laxisme dans l’application des dispositions qui prévalaient jusque là. La question qui taraude l’esprit est la suivante: les prescriptions antérieures manquaient-elles à ce point d’intensité de répression au point d’induire le désintérêt des autorités chargées d’appliquer les sanctions qui y étaient attachées? La réponse coule de source, puisque la rigueur des sanctions associées aux infractions était assez significative, pour ne pas dire et dans bien des cas disproportionnée. Aussi, il était loisible d’observer déjà que les tribunaux étaient, paradoxalement, très encombrés par le traitement d’infractions mineures justiciables dans le monde entier du paiement d’une simple contravention sans pour cela augmenter la charge de gestion de magistrats qui ont fort à faire par ailleurs. L’on ne peut sensément admettre qu’un essuie glaces manquant, une plaque d’immatriculation mal écrite, des bouchons de chambres à air disparus, pourraient appeler à la sagacité d’un procureur de la République. Reste maintenant à s’enquérir si le nombre d’affaires déférées auprès des tribunaux correspondait au taux réel d’infractions commises. En l’absence d’études d’accidentologie pilotées par les pouvoirs publics, il n’est pas aisé de dégager une réponse. Néanmoins, force est de rappeler que le système répressif mondial a lentement évolué vers non seulement le traitement non carcéral des infractions ce qui représente une conquête indéniable de la modernité, mais sur l’effort de la société orienté vers la réadaptation par la formation des délinquants. Y compris donc ceux des infracteurs de la circulation routière. Frapper la quasi-totalité des infractions soit du retrait du permis de conduire, soit de peines d’emprisonnement traumatisant le corps social, relève d’un retour vers des archaïsmes qui ne correspondent pas à l’image que l’on voudrait rendre d’une Algérie moderne. Les politiques l’ont fait remarquer et qu’un Ministre du FLN ait initié ce projet étonne. L’on pense à Mme Louisa Hanoune qui a demandé rien moins que le gel de cette ordonnance, car pouvant générer des phénomènes de corruption dont certains médias se sont fait déjà l’écho. A moins que l’on ait opté, sans crier gare, pour un mode de «gouvernance» typiquement asiatique, de l’Asie médiévale s’entend, où l’on avançait qu’à l’égard du peuple «il faut être avare de récompenses et prodigue de châtiments» ( le livre du Prince Shang). Mais l’Histoire raconte que Shang n’a finalement pas connu une grande réussite et qu’il a fini par être oublié.

Le Carrefour D’algérie

Point de vue

PAR MUST H.

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...